Environnement & Travaux : quand l’habitat se met au vert

Vous souhaitez concilier valeurs écologiques et habitat ? Si oui, que ce soit pour un projet de rénovation ou de construction, vous vous apercevrez qu’il existe une multitude d’options à votre disposition.

Nous vous proposons donc de faire le point sur les meilleures façons d’avoir un logement moins gourmand en énergie, tout en préservant un confort thermique optimal.

Peinture écologique
Peinture écologique

Quels sont les enjeux environnementaux du secteur du bâtiment ?

Selon les chiffres du ministère de la Transition écologique, le secteur du bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France, soit nettement plus que les transports (31,3 %). Il émet ainsi 123 millions de tonnes de CO2 par an.

Par conséquent, il est le premier concerné par la décision de la France de diviser la totalité de ses émissions de gaz à effet de serre par 4 d’ici 2050.

De plus, il est impliqué dans la question de l’artificialisation des sols et la gestion des ressources naturelles, car l’utilisation de certains matériaux a un impact majeur sur les paysages et la biodiversité.

L’éco-construction pour un développement durable des bâtiments

Face aux enjeux de développement durable, les méthodes d’éco-construction apportent un début de solution. Elles peuvent concerner les projets de rénovation, comme de construction, dans l’objectif de les rendre plus écologiques, en limitant notamment leur consommation d’énergie et leurs rejets (eau, déchets) dans l’environnement.

Depuis le 1er janvier 2022, la nouvelle réglementation environnementale RE2020 s’applique à l’ensemble du parc résidentiel, pour tous les projets nécessitant un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux. De fait, cela impose d’utiliser des méthodes d’éco-construction.

Dans ce cadre, plusieurs types de projet de maison écologique peuvent être envisagées :

  • maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) ;
  • maison passive ;
  • maison bioclimatique ;
  • maison positive ou bâtiment à énergie positive (BEPOS).

Une meilleure isolation pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES)

S’il y a bien un thème dont on parle souvent ces dernières années, c’est celui de la transition énergétique. Celle-ci passe en particulier par la rénovation thermique des bâtiments.

Principal objectif de la rénovation énergétique : limiter les déperditions d’énergie des bâtiments existants, en isolant ceux qualifiés de passoires thermiques notamment.

De nombreuses aides ont été créées par l’État pour le financement de ces travaux. Certaines sont réservées aux foyers les plus modestes, mais d’autres ne sont conditionnées par aucun critère de revenu. En janvier 2022, une nouvelle plateforme, France Rénov’, a même été lancée pour renseigner les particuliers et les professionnels à ce sujet.

La rénovation énergétique : entre enjeux sociaux et environnementaux

Une isolation réussie ne nécessite pas forcément des matériaux synthétiques. Les performances thermiques ou acoustiques de certains produits naturels pourraient d’ailleurs vous étonner. Pour une isolation écologique de votre habitat, nous vous conseillons ainsi de délaisser laine de verre et laine de roche pour du chanvre, de la laine de bois ou même de la paille

L’isolation écologique

Consommation énergétique : comment mieux la maîtriser ?

Votre maison est convenablement isolée ou votre projet d’isolation thermique est en cours de réflexion ? Avez-vous déjà pensé à la question du chauffage ? En effet, isolation et système de chauffage vont souvent de pair et il est souhaitable d’aborder ces deux éléments de façon conjointe.

Il est parfois difficile d’identifier les équipements les plus gourmands en énergie dans un logement. Vous savez qu’il faut éviter de laisser des appareils électriques en veille et qu’il est préférable d’éteindre la lumière des pièces après les avoir quittées.

 Cependant, comment réellement maîtriser vos consommations énergétiques ? 

La domotique, qui regroupe l’ensemble des objets connectés pour la maison, pourrait vous aider à y parvenir et ainsi vous permettre de faire des économies d’énergie

Matériaux : quel impact écologique ?

Que vous ayez un projet de construction ou de rénovation en tête, une chose est certaine, vous aurez besoin de matériaux. Cependant, vous le savez : qui dit matériaux, dit énergie grise liée à leur cycle de vie. Distance de transport et poids élevés constituent les principaux indices pour repérer un matériau dont les impacts environnementaux sont négatifs.

Vous les souhaitez de qualité et avec une bonne performance énergétique  ? Nulle nécessité de rogner sur vos valeurs écologiques pour cela. Le respect de l’environnement est tout à fait compatible avec vos aspirations. De plus, il existe un large éventail d’éco-matériaux pour répondre à vos envies.

Préservation de la qualité de l’air intérieur

Pour un air sain dans un logement, l’aérer régulièrement est crucial, mais avoir une excellente ventilation et une filtration efficace de l’air intérieur, c’est encore mieux. 

Pensez aussi au choix des matériaux, car certains sont plus émetteurs de COV (Composé Organique Volatil) que d’autres. Privilégiez la peinture écologique pour vos murs par exemple. 

Nous vous conseillons également de bien veiller à l’entretien du chauffage. En effet, les particules fines générées par certains chauffages peuvent vite avoir des répercussions sur la santé des occupants. Leur maintenance doit être réalisée régulièrement.

Pictogramme Ampoule

Le saviez-vous ?

Pour un chauffage bois, il est conseillé d’opter pour des appareils qui disposent d’un label Flamme verte, 7 étoiles ou équivalent, pour préserver la qualité de l’air intérieur de son habitat. Cette certification met en avant le faible taux d’émissions polluantes de ce type d'équipement.

Quelles solutions pour réduire l'impact des travaux de construction sur l'environnement ?

Un chantier de construction ou de rénovation peut vite avoir des impacts négatifs sur l’environnement en général. Nuisances sonores, passage de véhicules, rejet de polluants, pour les éviter, il est nécessaire de respecter de bonnes pratiques écologiques en cours de chantier.

Focus sur les déchets de chantier

S’il y a bien un domaine à ne pas négliger sur un chantier, c’est la gestion des déchets. Ceux-ci ont besoin d’être évacués dans le respect de la législation et des règles environnementales, afin de permettre leur destruction ou leur recyclage et la protection de l'environnement. Un chantier propre est un chantier organisé. De plus, une entreprise qui se veut sérieuse se refusera à la pratique des dépôts sauvages.