Rénover sa piscine : les questions clés à se poser

rénovation piscine

Rénovation de votre piscine : mieux définir votre projet

Depuis un certain temps, vous vous interrogez, votre piscine n’aurait-elle pas besoin d’une cure de jouvence ? Avec les années, elle vous paraît défraîchie et vieillie, quelques dysfonctionnements vous préoccupent et elle ne correspond plus aussi bien à vos choix d’utilisation (manque de chauffage, accessibilité difficile, entretien contraignant). Il semble que le moment de la rénovation de votre piscine soit venu, mais comment procéder ?

piscine

Certes, ce projet d'aménagement d'extérieur vous apparaît peut-être plus aisé que celui de la construction de piscine même, pourtant il peut se révéler périlleux si l’on ne respecte pas certaines étapes essentielles. 

Quelle que soit son ampleur, il nécessitera souvent l’intervention d’un professionnel agréé surtout si vous envisagez des transformations radicales.

De plus, pour réussir au mieux et éviter des frais supplémentaires, bien définir vos perspectives et vos objectifs, tout en gardant à l’esprit les limites de votre budget, est indispensable. Suivez ce guide pour explorer les différentes questions et éléments à prendre impérativement en compte.

Selon son type, que pouvez-vous faire avec votre vieille piscine ?

Selon votre type de piscine, différentes éventualités s’offrent à vous. Bien que les piscines en béton vous ouvrent l’éventail de choix le plus vaste en matière de transformation, les piscines coque, parmi les plus courantes, peuvent également faire l’objet d’améliorations appréciables surtout aux niveaux esthétique et fonctionnel.

Dans tous les cas, n’oubliez jamais que certaines opérations doivent être réalisées dans un ordre précis ou simultanément. Par exemple, la rénovation du bassin se fait avant celle des abords.

Rénover une piscine coque polyester

Dans l’idéal, les piscines coques ne doivent pas faire l’objet d’une rénovation partielle mais être réhabilitées dans leur ensemble. Leur forme ne peut pas être modifiée.

En général, la décision de restauration fait suite à la dégradation du revêtement de finition : le gel-coat. En moyenne, prévoyez une remise en état tous les 15 ans. Les étapes principales consistent à vidanger la piscine, creuser les parties endommagées, effectuer un ponçage puis nettoyer avant l’application d’une nouvelle couche de gel-coat.

Pour une piscine coque, il convient également de vérifier si des craquelures sont apparues avec le temps, celles-ci pourraient entraîner des fuites et vous devez les faire réparer dans les plus brefs délais. Comme pour le gel-coat, la piscine doit être vidée et les fissures colmatées avec de la résine ou de la fibre de verre.

Toutes ces opérations demandent évidemment une maîtrise de techniques de restauration précises et un matériel adapté. Vous devrez donc très certainement faire appel à un professionnel habitué à intervenir sur des piscines coque.

Rénover une piscine en béton armé

piscine béton armé

Avec les piscines en béton armé, vous serez nettement moins limité dans les transformations à réaliser grâce au matériau résistant qui les constitue. Il s’agira plutôt de trouver un équilibre entre vos aspirations, votre budget et l’implantation de la piscine.

En cas d’agrandissement, n’oubliez pas qu'au-delà de 5 m² d’emprise au sol, une déclaration de travaux est à déposer en mairie. De plus, un permis de construire peut être nécessaire au-delà de 20 m² ou 40 m² selon que votre commune possède ou non un plan d’urbanisme.

Là où il est fondamental de bien ficeler votre projet, c’est qu’il est évident que si vous envisagez de moderniser votre piscine en profondeur, toutes les étapes doivent être prévues au préalable. En particulier, si vous souhaitez modifier sa forme, agrandir la taille de la piscine ou la transformer en piscine à débordement. Tous les travaux disruptifs, qui impliquent de percer l’isolant, représentent un budget conséquent et ne s’improvisent pas.

Parmi les rénovations courantes, citons notamment le colmatage des fissures éventuelles, un point majeur pour éviter des fuites d’eau et sans aucun doute la première des préoccupations à avoir en cas de travaux. Comme pour la plupart des interventions, on vide le bassin avant de s’occuper de ces imperfections. Évidemment, le rafraîchissement du revêtement ne devra être effectué qu’après la gestion de ces défauts.

Rénover une piscine en bois

piscine bois

Malgré la résistance du bois qui sert à la fabrication des piscines en bois, souvent d’origine exotique, ce type de piscine, enterrée, semi-enterrée ou hors-sol, s’abîme plus fortement selon les variations saisonnières. C’est pourquoi, il faut bien plus s’assurer de conditions d’hivernage optimales pour ce genre de bassin.

En effet, le bois peut perdre de sa brillance et se ternir, voire se fendiller par endroit.

Bien entendu, la réparation passe par un remplacement des parties les plus impactées et un travail de restauration spécifique au bois. Généralement, après l’application du dégriseur, on nourrit le bois grâce à l’application d’un saturateur qui va également lui rendre sa luminosité. Ensuite seulement, on s’occupera des éléments en bois aux abords du bassin avec des traitements appropriés cela va sans dire. 

Comme pour les autres types de piscines, si l’on fait intervenir un professionnel, assurez-vous qu’il est bien familier de ce type de matériau, la rénovation d’une piscine en bois demande des compétences spéciales.

Quels coûts prévoir pour la rénovation de votre piscine ?

Rénovation piscine maison 270 m²

Que votre projet se limite à une rénovation standard ou implique des modifications majeures, il est certain que vous aurez à cœur de maîtriser votre budget.

La rénovation d’une piscine coûte entre 70 et 250 € du mètre carré. Autant dire que les tarifs varient du simple au triple. En cas de transformations importantes, préparez-vous à un budget équivalent à celui de la construction de départ. Le choix du professionnel n’est donc pas à prendre à la légère. Un bon indicateur de ses compétences peut être son appartenance à une fédération de professionnels par exemple. 

Si, au contraire, vous envisagez d’effectuer les travaux vous-même, tenez bien compte de détenir toutes les compétences nécessaires et renseignez vous par rapport à votre assurance, même si vous n’avez qu’une petite piscine.

L’action la plus évidente est souvent de faire appel au pisciniste qui a construit la piscine mais faire jouer la concurrence plutôt que de s'adresser directement au constructeur de votre piscine peut se révéler un pari gagnant. Vous pouvez ainsi avoir recours à des sociétés pour obtenir différents devis gratuits avec un minimum de démarches de votre part. N’hésitez pas à les solliciter pour gagner un temps précieux.

Au moment de l’analyse des devis conditionnels (tarifs, détails de la prestation, garanties), ne soyez pas effrayé par les lignes concernant les coûts supplémentaires. Un pisciniste expérimenté doit toujours partir du principe que la structure pourrait ne pas être saine et prévoir les mauvaises surprises. En cas de doute, posez la question au professionnel.

Enfin, si votre budget est inférieur à 7000€, vous ne pourrez pas faire jouer la garantie décennale. Cependant, si vos frais sont supérieurs à cette somme et votre piscine âgée de moins de 10 ans, renseignez-vous, c’est un point qui peut avoir son intérêt.

Déterminer les besoins de rénovation de votre piscine

Étape indispensable de votre projet : cerner les éléments qui ne peuvent attendre.

Habituellement, une piscine est divisée en quatre grands ensembles : structure, revêtement, équipements et abords.

Qualité de la structure

Les problèmes liés à la structure doivent faire l’objet d’une attention spécifique et être traités les premiers. En effet, ce sont ceux qui peuvent entraîner les fuites d’eau les plus importantes et tous les travaux sur la structure doivent précéder les autres interventions envisagées. 

Méfiez-vous notamment des affaissements de terrain qui ont pu ou pourraient engendrer un écrasement des canalisations. Préserver l’étanchéité de votre piscine est crucial et il est en général conseillé de vérifier le niveau d’eau régulièrement pour ne pas se laisser surprendre par des défauts de structure bien avant une rénovation. 

Réparer ou changer le revêtement : l’intervention la plus courante

Liners PVC 

Parmi les différentes sortes de revêtements de piscine, le liner PVC est de loin le plus répandu. Si le vôtre ne présente que quelques imperfections, des kits de réparation d’environ 20 € existent. Cependant, on considère qu’un liner doit être changé tous les 10 ou 15 ans. Tout dépend de sa qualité et de son épaisseur. 

La dépose et la pose d’un liner s’avèrent des opérations bien plus délicates qu’elles ne le paraissent. Si elles ne sont pas effectuées correctement, la durée de vie de votre liner pourrait être fortement impactée. Préférez un professionnel dûment formé, assuré et agréé plutôt qu’une intervention à moindre coût qui se révélera onéreuse à moyen ou long terme. Pensez aussi à privilégier le choix d’une membrane PVC armée, plus intéressante en termes de durabilité.

Bien entendu, un changement complet du liner est l’occasion de se laisser tenter par la large gamme de liners pour piscine aujourd’hui à disposition. Que vous ayez une préférence pour le style mosaïque, le traditionnel bleu piscine ou les liners foncés qui apportent de la profondeur aux bassins, vous êtes sûrs d’en trouver à votre goût.

Piscines carrelées

piscine carrelage bleu

Peut-être possédez-vous une piscine traditionnelle dont le revêtement est en carrelage.

Dans ce cas, vous pourrez également changer les quelques carreaux cassés vous-même. Toutefois, comme pour le liner, dès qu’un remplacement complet ou la couverture du carrelage par un autre revêtement est envisagé, l’opération nécessite l’intervention d’un professionnel. Celui-ci doit être impérativement formé pour ce type de matériau qui devient moins familier chez les professionnels de la piscine. En cas de changement de carrelage, pensez à garder des carreaux de côté pour les réparations futures.

Vérifier et remplacer les éléments techniques

Vérifiez que tous les éléments encastrés fonctionnent correctement en priorité, certains durent entre 10 et 20 ans et les changer demande des interventions plus lourdes car il faut faire attention à tous les raccordements en particulier.

Bien des éléments techniques réclament d’être renouvelés bien avant la rénovation complète de votre piscine. Pensez notamment à ceux du système de filtration (skimmers, filtres à sable ou sondes pour réguler le pH de l’eau, etc.) qui pour la plupart doivent être remplacés tous les 5 ans. Les joints d’étanchéité font également partie de ces éléments.

Un système de filtration ou de chauffage défaillant peut rapidement nuire à l’utilisation de votre piscine, profitez donc de la rénovation pour une vérification en profondeur de leurs composants.

Améliorer les abords du bassin pour allier confort, esthétique et sécurité

Les travaux aux abords du bassin doivent être réalisés en dernier. Certains peuvent être effectués après une nouvelle mise en eau de votre piscine mais mieux vaut en général attendre et laisser le bassin vide.

Assurez-vous tout d’abord que votre piscine est convenablement sécurisée, car s’il faut ajouter une barrière ce sera l’occasion idéale.

Concentrez-vous sur les margelles et leurs joints dans un premier temps pour enfin mieux envisager l’amélioration de l’environnement aux alentours de votre piscine. Un peu de gazon, des pierres naturelles ou une plage de piscine en bois n’apporteraient-ils pas du cachet et du confort à votre bassin ? 

Toutes ces petites finitions seront une réelle opportunité d’une personnalisation de votre piscine, surtout s’il s’agit d’un modèle standard de piscine coque ou de type tubulaire hors-sol. L’objectif pourrait être de créer une harmonie entre votre piscine et votre jardin.

Vous souhaitez rénover votre piscine ?

Comment transformer la vieille piscine de votre maison en profitant de sa rénovation ?

entretien piscine

Fort heureusement, la rénovation de votre piscine ne correspond pas uniquement à la résolution des problèmes liés à son vieillissement, elle est aussi l’occasion de la remettre au goût du jour et de lui donner une nouvelle jeunesse, ainsi qu'à l'extérieur de votre maison à rénover

En ajoutant des éléments esthétiques ou simplement plus pratiques comme un couloir de nage, un abri de piscine ou encore une terrasse en bois, vous verrez qu’avec quelques aménagements, on peut faire déjà beaucoup.

Après plusieurs années d’utilisation, vous avez certainement une meilleure idée des avantages et des inconvénients d’avoir une piscine. Comment pourriez-vous vous rapprocher un peu plus de la piscine de vos rêves ?

Voici trois suggestions pour améliorer votre piscine :

  1. Un accès plus confortable
    Si votre piscine date du siècle dernier, il est à parier que pour entrer dans l’eau, vous devez emprunter une échelle des plus inconfortables. 
    Cette fois-ci, tirez parti du remplacement du revêtement pour créer un nouvel accès sous la forme d’un escalier coulé sur toute la largeur ou en demi ou quart de cercle. Il sera certainement mieux adapté aux plus âgées, aux jeunes enfants ou simplement pratique pour s’installer confortablement au bord de votre piscine, les pieds dans l’eau.
  2. Optez pour des solutions automatiques d’entretien

    Pendant des années, vous avez eu une meilleure appréciation de la durée d’entretien de votre piscine. Or, vous ne rêvez plus que de vous faciliter la tâche. Bien sûr, une maintenance régulière s’impose si l’on veut garder sa piscine en bon état et ne pas voir l’eau de la piscine changer de couleur à cause du développement d’algues en particulier. Ceci dit, dégager le temps nécessaire se révèle parfois contraignant.

    La rénovation peut vous donner l’opportunité d’ajouter un système de traitement automatisé ou de faire l’acquisition d’un robot de piscine pour le nettoyage. Les nouvelles possibilités de la domotique pourraient vous étonner, pensez donc à demander l’avis d’un professionnel.

    Une autre solution pour réduire les contraintes d’entretien serait aussi d’ajouter une couverture de piscine qui éviterait bien des débris dans l’eau tout en améliorant la sécurité.
  3. Faites le choix d’un système de chauffage plus économique


    Le chauffage d’une piscine à la réputation d’être gourmand donc saisissez l’occasion de l’améliorer. Depuis la construction de votre piscine, de nouvelles technologies se sont répandues. Dommage de ne pas en bénéficier, n’est-ce pas ?

    Aujourd’hui, on préconise de plus en plus des solutions bien moins énergivores et tout autant performantes que d’anciennes méthodes. 

    Par exemple, coupler votre système de chauffage à une pompe à chaleur ou encore ajouter des panneaux solaires peut présenter un certain intérêt. Si vous vous trouvez dans une région très ensoleillée, pensez aussi aux bâches à bulles solaires, à poser sur l’eau directement, qui permettent d’emmagasiner la chaleur à moindre frais. Peut-être y a-t-il ici une opportunité d’effectuer un bon investissement et de réaliser quelques économies ? Un professionnel saura vous renseigner efficacement si vous avez besoin d'explorer d’autres solutions.

Bien entendu, toutes les modernisations suggérées ci-dessus sont loin d’être exhaustives. Vous pourriez également vouloir ajouter un système de nage à contre-courant ou jouer sur la luminosité du bassin afin de créer une ambiance différente. Les possibilités sont pléthoriques et pas forcément inaccessibles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.