Architecte d'intérieur : pourquoi faire appel à lui ?

Architecture d'intérieur

Vous souhaitez aménager ou réagencer votre intérieur ? Un architecte d'intérieur peut vous aider à concrétiser vos idées et vous accompagner de A à Z dans la réalisation de votre projet d'aménagement. Qu'il s'agisse d'un salon, d'une chambre, d'un grenier ou d'une habitation entière à rénover, l'architecte d'intérieur aura toujours des solutions à vous proposer.

Architecte d'intérieur : que fait-il concrètement ?

L'architecte d'intérieur conçoit et aménage les espaces intérieurs d'un bâtiment (maison, appartement, immeuble, bureaux...) en prenant en compte les besoins, les envies et le budget de son client.

En fonction de la forme et de la structure des pièces, l'architecte d'intérieur redéfinit l'aménagement et l'agencement de l'espace de façon à le rendre plus esthétique, pratique et sûr. Il propose des esquisses et plans 3D afin d'illustrer sa vision du projet.

Grâce à sa créativité et ses compétences techniques, il peut intervenir sur le choix des matériaux, des couleurs, de l'éclairage, des équipements, et des meubles. Il peut d'ailleurs être amené à créer des meubles sur-mesure.

Si sa fonction ne lui permet pas de supprimer ou modifier un mur porteur, il peut néanmoins faire appel à un bureau d'études techniques ou à un architecte, qui s'occupera lui-même de cette partie du projet. En revanche, il peut tout à fait abattre, modifier, ou créer des cloisons, voire même installer un escalier s'il le souhaite !

Selon la complexité du projet, l'architecte d'intérieur peut être amené à travailler avec des artisans, des designers, ou des architectes.

Pour plus d'infos : Étapes d'une mission complète d'architecte d'intérieur

Rénovation de luxe d'un appartement

Les documents établis par un architecte d’intérieur

L'étude et la conception sont deux missions principales qu’un architecte d’intérieur entreprend quotidiennement. Elles incluent donc l’établissement des plans et des documents nécessaires à l’étude technique du projet architectural et à l’introduction des autorisations officielles de rénovation et des permis de construire.

1. Plan de sol

Le plan de sol ou le plan de niveau est une vue de dessus en 2D (longueur/largeur) qui représente :

  • L’organisation des espaces
  • L’orientation des pièces (la rose des vents indiquant le Nord).
  • L’emplacement des limites comme les murs, les portes et les fenêtres d’un étage d’un bâtiment à la manière d’une carte géographique. Le plan de sol est habituellement le plus important des plans d’architecture.
plan de sol projet hemea

2. Plan de masse

Un plan de masse est une vue graphique générale qui expose l'état actuel du terrain et décrit l’état futur d’un projet de construction ou de rénovation. Ce document représente essentiellement le projet dans la globalité du site en incluant toutes les édifications et les modifications de constructions.

  • Plan de l'existant
Plan de masse Existant
  • Plan du projet
Plan du projet

3. Vue en coupe

La vue en coupe est la représentation d'un espace coupé selon un plan vertical d’intérêt. Ce plan permet de comprendre la structure en particulier et de présenter les relations entre les différents niveaux en général.

Vue en coupe élévation bibliothèque
Vue en coupe : élévation cuisine

4. Perspective en 3D

Il s’agit d’une représentation en 3D d’un bâtiment, d’un espace ou de leurs éléments. Ce plan facilite la compréhension de l'aménagement, de l'espace réel des pièces et de la hauteur grâce à un environnement en trois dimensions. 

Plan Meuble sur-mesure TV bureau étagères face
Plan 3D Cuisine - côté
Plan 3D cuisine (face)
Plan 3D cuisine (haut)

5. Esquisse

En architecture d’intérieur, l'esquisse est la première représentation graphique d'un projet de rénovation ou de construction, elle précède l'« avant-projet sommaire»». Il s’agit d’un dessin ou croquis réalisé par l'architecte d'intérieur au tout début d'un projet d'architecture. Il s'agit de la première représentation graphique du projet.

Esquisse exemple

Architecte d'intérieur : pourquoi le solliciter ?

Lorsque l'on prévoit de rénover, réagencer ou aménager son intérieur, se faire accompagner par un architecte d'intérieur permet de maximiser la réussite de son projet. En effet, son aide peut être précieuse dans de nombreux cas :

  • Créer un projet qui vous ressemble : l'architecte d'intérieur prend en compte vos besoins, vos envies et votre budget pour concevoir un projet à votre image.
  • Vérifier la faisabilité de votre projet : en fonction des contraintes techniques ou légales de votre projet, et du budget alloué, l'architecte d'intérieur sera à même de vous dire si votre projet est possible ou non.
  • Simuler plusieurs solutions d'aménagement : faire appel à un architecte d'intérieur, c'est aussi s'offrir le luxe d'avoir le choix. En effet, celui-ci est capable de vous proposer plusieurs solutions d'aménagement à partir d'une seule demande.
  • Révéler le potentiel d'un intérieur désuet ou peu pratique : si la déco ou l'agencement de votre logement ne vous plaît plus, un architecte d'intérieur sera en mesure de transformer cet espace en un lieu convivial et adapté à votre style de vie actuel. Des croquis, plans ou visuels 3D vous permettront de vous projeter dans votre futur chez-vous.
  • Vous conseiller sur les matériaux, les équipements et la déco : l'architecte d'intérieur peut vous faire bénéficier de son expertise pour trouver les matériaux et équipements les mieux adaptés à vos besoins et vos goûts.
  • Vous faire gagner du temps : si vous optez pour une mission complète, l'architecte vous accompagnera dans les démarches administratives, le choix des entrepreneurs, et assurera lui-même le suivi et la coordination des travaux.
rénovation appartement - séjour & cuisine

Combien coûte un architecte d'intérieur ?

Les tarifs d'un architecte d'intérieur dépendent de l'ampleur des travaux et des prestations à réaliser, du lieu où se trouve le bâtiment à aménager, de la réputation du professionnel, de la qualité des matériaux choisis, ou encore des corps de métiers impliqués dans le projet.

Voici une estimation des honoraires moyens pratiqués par les architectes d'intérieur :

1ère visite ou simple conseil

250 TTC / heure

Recueil des besoins, des goûts et du budget du client
Prise de cotes
Proposition d'idées et conseils

Étude du projet

40 à 150 € HT / m²

Première visite
Réalisation d'esquisses et de plans d'aménagement (et éventuellement de simulations 3D)
Sélection des matériaux, du mobilier et des accessoires déco
Estimation du coût des travaux

Prestation complète

8 à 15 % du montant HT des travaux

Première visite
Étude du projet
Accompagnement dans les démarches administratives
Aide au choix des artisans
Suivi et coordination du chantier jusqu'à sa livraison

Besoin d'un architecte d'intérieur pour votre projet ?
Obtenez une estimation maintenant

Comment devient-on architecte d'intérieur et quelle formation choisir ?

Contrairement au métier d'architecte, la profession d'architecte d'intérieur n'est pas officiellement reconnue ni réglementée. Pour le moment, il est donc possible d'exercer en tant qu'architecte d'intérieur sans passer de diplôme spécifique.

Certains organismes tels que le CFAI (Conseil Français des Architectes d'Intérieur) ou l'UNAID (Union Nationale des Architectes d'Intérieur, Designers) tentent néanmoins de réglementer la profession en validant les compétences des architectes d'intérieur issus de certaines écoles.

De son côté, le Ministère de la Culture souhaite harmoniser les compétences développées dans les formations d'architecte d'intérieur en vue d'une éventuelle reconnaissance officielle du titre.

Notez que pour être habilité à la maîtrise d’œuvre, l'architecte d'intérieur doit avoir souscrit une assurance décennale. Celle-ci lui permet notamment d'assurer le suivi du chantier et la coordination des différents corps de métiers.

Séjour rénové

Quels bacs pour devenir architecte d’intérieur ?

Apprendre à se connaître, cerner sa personnalité et prendre conscience de ses envies et de ses capacités avant de finir ses études est la bonne voie pour se projeter dans un avenir professionnel passionnant et épanouissant.

Les personnes optant pour un parcours d’architecte d’intérieur sont généralement  passionnées par les espaces, la géométrie, les arts plastiques et le design. La suite logique de cet engouement est de poursuivre sur une formation pertinente pour évoluer dans ce métier d’architecte d’intérieur :

1. Bac technologique STD2A

Les élèves qui ont découvert une passion pour l’art et qui sont désireux d’exercer dans les différents domaines du design sont souvent attirés par le bac STD2A (Sciences et technologies du design et des arts appliqués). Ce cursus offre à l’étudiant un volume important de cours de spécialité en Design, Géométrie et Arts Appliqués. Les Mathématiques, Français, Philosophie, Histoire-géographie, Physique-Chimie, Enseignement Moral et Civique, Éducation Physique et Sportive et Langues étrangères sont aussi enseignées comme matières générales indispensables. En terminale, 2 spécialités se présentent devant l’étudiant, à savoir : 

  • Analyse et méthodes en design : avec un aspect analytique et argumentative
  • Conception et création en design et métiers d’art : visant à faire monter les étudiants en compétences expérimentales et pratiques

Au terme de ce bac, l’étudiant peut continuer sur un parcours en architecture d’intérieur ou se réorienter vers des filières dans d'autres secteurs du design de produits, design graphique, design de mode et d’autres métiers d’art.

Le nombre de places et de lycées en France proposant ce parcours est toutefois limité. Or, le métier d’architecte d’intérieur reste accessible après un bac général.

A noter que le bac STI Arts Appliqués est remplacé par le bac STD2A.

2. Bac général 

Dans le cadre de la réforme du Bac 2021, les filières de bac S, ES et L ont été supprimées pour permettre à l’étudiant de construire son parcours en fonction de ses passions et de ses ambitions. Dès la première, le lycéen est capable de choisir des spécialités en relation avec l’architecture d’intérieur et le design. Et ce pour favoriser sa réussite dans l’enseignement supérieur. Il est préférable donc d’opter pour les spécialités suivantes :

  • Arts : histoire des arts, théâtre, musique… : Ces matières aideront l’étudiant à avoir une bonne culture pour devenir architecte d’intérieur. Les arts plastiques restent la meilleure discipline pour développer le sens de créativité chez un futur architecte.
  • Sciences de l’Ingénieur : Cette spécialité n’est pas exclusivement dédiée aux étudiants qui souhaitent s'orienter vers des études scientifiques et techniques. La création de solutions innovantes et la modélisation des produits afin de prévoir leurs performances aideront l’étudiant à apprendre les bonnes démarches pour innover et trouver le bon projet.
  • Mathématiques : cette spécialité exige un bon niveau en mathématiques. Or, le grand avantage est que l’étudiant sera capable de manier différents outils indispensables à d’autres matières. Elle entraîne aussi au raisonnement et à l’esprit critique, soit autant de qualités indispensables pour un architecte d’intérieur.

Quelles études supérieures pour devenir architecte d’intérieur ?

études architecture d'intérieur

Sur plus de 100 formations et écoles enseignant l'architecture d'intérieur, seules 15 d'entre elles sont pour le moment reconnues par le CFAI. Parmi ces formations d'une durée de 5 ans (post-bac), on peut notamment citer l'Ecole Camondo, l'ESAG Penninghen, l'ENSAD, ou encore l'Ecole Boulle.

Il est vrai que le métier d’architecte d’intérieur est accessible avec un bac +2, mais Il est recommandé de faire au minimum un bac+4 pour avoir les connaissances requises et obtenir un diplôme d’une école spécialisée et reconnue par le CFAI.

Il faut noter qu’un diplôme reconnu par l'État n’est pas obligatoire pour exercer le métier d’architecte d’intérieur. 

De prime abord, il est recommandé de passer par un des bacs qu’on a listés, notamment un bac technologique STD2A. Ensuite, on conseille de passer un Bac+ 2 comme un BTS Étude et réalisation d'agencement, qui est un diplôme national/diplôme d'Etat ou un Diplôme des métiers d’art (DMA) option arts de l’habitat / décor architectural.

Enfin, vous pourrez opter pour un :

  • Bac + 3

- La formation au diplôme national d'art (DNA) option design, un diplôme national conférant le grade de licence

- DN Made mention espace, conférant le grade de licence

  • Bac+4

- Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) Architecture Intérieure et design de produits

- DSAA design responsable écoconception (option design produit, design d’espace ou design graphique)

- DSAA design (option espace, produit, graphisme ou espace-événementiel)

  • Bac+5 : Top 8 des écoles d'architecture intérieure

Le magazine l'Étudiant a réalisé un palmarès des meilleures écoles d'architecture intérieure selon le barème qui tient compte de :

  • Citations parmi les écoles recommandées par les professionnels
  • Ecole membre des réseaux et associations suivants : CFAI, Cumulus, APCI, FDE et CGE
  • La charte Erasmus
  • La reconnaissance par l’État
  • Le niveau de reconnaissance RNCP des formations proposées
  • Le niveau de reconnaissance du visa et grade de master. 

Voici donc le top 8 des établissements d'architecture d'intérieur, essentiellement à Paris, qui ont obtenu les meilleures notes (>30 points) dans cette enquête en fonction desdits critères :

  1. École Boulle, Paris (ESAA) 
  2. École Camondo, Paris 
  3. ENSAD, Paris 
  4. ENSAAMA - Olivier-de-Serres, Paris (ESAA) 
  5. L'École de design Nantes-Atlantique 
  6. ESAG-Penninghen, Paris 
  7. L'École bleue, Paris 
  8. ESAIL Jean Cottin, Lyon
Rénovation d'un séjour & cuisine
Un projet d'aménagement d'intérieur ou de rénovation à réaliser ?

hemea vous accompagne dans votre projet et vous met en relation avec des architectes d'intérieur et entrepreneurs de qualité.

Obtenez un prix maintenant

Architecte, Architecte d'intérieur, Décorateur d'intérieur… : quelles différences ?

Titre de l'architecte Signification Date de délivrance Formation Exercice de la maîtrise d'œuvre
Architecte d'intérieur Diplôme reconnu non obligatoire - Accessible avec un bac + 2 Oui (à condition de souscrire une assurance décennale)
Décorateur d'intérieur Profession accessible sans diplôme - BTS, Bac Pro, Licence professionnelle… Non
Architecte DPLG Diplômé Par Le Gouvernement Jusqu'en 2007 (titre toujours valable) 7 ans d'études + mise à l'épreuve Oui
Titulaire d'un Diplôme d’État en architecture* Diplômé d’État Depuis 2007 5 ans d'études Non
Architecte DE-HMONP Habilité à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre Depuis 2007 5 ans d'études + 1 an en alternance (séminaires + stage) ou 3 ans d'expérience en agence puis VAE Oui

Architecte d'intérieur : comment le choisir ?

Si l'on comprend facilement l'intérêt de se faire accompagner par un architecte d'intérieur dans son projet, choisir le professionnel le plus à même de vous aider n'est pas forcément évident au premier abord. Voici donc quelques critères à prendre en compte pour bien choisir votre architecte d'intérieur :

  • Avoir un projet bien défini : prenez le temps de réfléchir à la mission que vous souhaitez confier à un architecte d'intérieur. S'agit-il d'un projet d'aménagement limité à une ou deux pièces ou d'une rénovation complète de votre logement ? Souhaitez-vous optimiser l'espace intérieur en abattant certains murs ou cloisons ? Souhaitez-vous juste redonner un coup de jeune à votre déco ? Plus vos besoins seront précis, moins vous aurez de mal à définir les contours de la mission de l'architecte d'intérieur.
  • Vérifier son expérience sur des projets similaires : n'hésitez pas à consulter le portfolio de l'architecte d'intérieur qui vous intéresse pour vous faire une idée sur sa capacité à réaliser un projet comme celui que vous souhaitez lui confier. Cela vous permettra au passage de vous rendre compte si vous adhérez à son style.
  • Consulter les avis de ses anciens clients : demandez à l'architecte d'intérieur s'il peut vous fournir quelques références clients à contacter. Vous pourrez ainsi vérifier s'ils ont été satisfaits des échanges avec le professionnel, des solutions proposées et des travaux réalisés.
canapé lampe déco intérieure
  • S'assurer qu'il a bien souscrit les assurances nécessaires à l'exercice de son métier : tout architecte d'intérieur qui se respecte doit au moins être couvert par une assurance décennale et une assurance responsabilité civile professionnelle. La première permet de prendre en charge pendant 10 ans les frais de réparation liés à des défauts de construction ayant généré des dommages importants. La seconde intervient lorsque le professionnel est responsable de dommages causés à un tiers dans le cadre de son activité.
  • Vérifier si leur expertise a été validée par un organisme reconnu tel que le Conseil Français des Architectes d'Intérieur (CFAI) : s'il existe de bons architectes d'intérieur non labellisés CFAI, cette certification vous garantit que le professionnel a suivi un cursus complet d'apprentissage de son métier, qu'il possède l'ensemble des compétences nécessaires pour l'exercer, et qu'il dispose des assurances imposées par la loi.

Bon à savoir : Pour vous faciliter la vie, hemea peut vous mettre en relation avec des architectes d'intérieur soigneusement sélectionnés (assurances en règle, expertise technique contrôlée, qualité des projets réalisés, avis clients vérifiés...) et adaptés à votre projet.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.