Architecture : métiers, missions, prix...

L’architecture, en tant qu’« art de bâtir » et de concevoir et d’aménager des espaces, est une discipline enthousiasmante que de nombreux acteurs contribuent à faire vivre au quotidien. Entre contraintes techniques et préoccupations d’ordre esthétique ou environnementales, à travers la pratique de l’architecture, la ville de demain se dessine et les bâtiments se réinventent.

Vous aussi, vous avez un projet d'architecture en tête ? Apprenez à mieux connaître les métiers et styles de cet art majeur pour l’engager et le mener à bien.

maison porte-fenêtre terrasse bois
maison porte-fenêtre terrasse bois

Architecture & Rénovation

hemea vous accompagne de A à Z dans vos projets

Démarrer mon projet

Architecture & Rénovation

hemea vous accompagne de A à Z dans vos projets

Démarrer mon projet

Découvrez les principaux acteurs de l’architecture

Envie de comprendre les métiers de l'architecture (architecte, architecte d'intérieur, architectes spécialisés...) ? Découvrez nos articles et guides dédiés à ces métiers passionnants : différentes spécialités de l'architecture, missions détaillées, définitions et appellations (DPLG, DE, DE-HMONP), ou encore honoraires moyens.

Architecte : guides et tarifs

Si vous êtes un particulier, sachez qu’un projet de nouvelle construction entraîne l’obligation de recourir à un architecte si la surface habitable finale est supérieure à 150 m². Dans le cas d’un agrandissement d’une construction existante, ce sera la surface habitable finale après agrandissement qui sera prise en compte. Au-delà de 150 m² également, le recours à un architecte est obligatoire.

Dans les autres cas de figure, personne morale ou exploitant agricole, les règles applicables peuvent être plus strictes. Pensez aussi qu’il y aura des démarches spécifiques à engager s’il y a changement de destination du bâtiment.

Faire appel à un architecte peut aussi être un simple choix. En effet, ce professionnel pourrait beaucoup vous apporter. De la conception de votre projet jusqu’à sa réalisation complète avec la livraison du chantier, il peut par exemple vous accompagner dans des démarches administratives telles que la déclaration préalable de travaux ou encore la demande de permis de construire.

Il pourra également agir en tant que maître d'œuvre et ainsi vous aider dans la sélection des artisans et entreprises du bâtiment appelées à intervenir sur le chantier. De plus, il vous apportera son expertise et ses conseils dans le choix des matériaux ou la réalisation des plans par exemple.

Découvrez le métier d’architecte et les phases d’un projet d’architecture en détail dans nos différents guides.

Pour aller plus loin :

Quel architecte choisir ?

Que vous soyez obligé de faire appel à un architecte ou que ce soit un choix de votre part, une question se posera assurément : comment le sélectionner ?

Un projet de construction, d’extension ou de rénovation demande réflexion et vous souhaitez partir sur de bonnes bases.

Longtemps, le titre d’architecte Diplômé par le Gouvernement (DPLG) a été le principal critère pour s’assurer des compétences d’un architecte en France. Pourtant, depuis la réforme du cursus de formation des architectes, vous entendez parler de Diplôme d’État (DE) et d’Habilitation à l'exercice de la Maîtrise d'Œuvre en son Nom Propre (HMONP).

Mieux comprendre la différence entre ces appellations d’Architecte DPLG, DE ou DE-HMONP est essentiel avant toute sélection.

Le coût d’un architecte est aussi un point crucial à prendre en considération. Selon votre budget, le niveau de technicité et l’ampleur du projet, les honoraires d’un architecte seront bien entendu variables. De plus, en cours de chantier et selon la durée de mission, ils peuvent également être amenés à changer.

Appréhendez au mieux les prix d'un architecte grâce à notre guide sur le sujet.

Le rôle et les éventuelles missions d’un architecte d’intérieur sont parfois mal cernés par les futurs maîtres d’ouvrage. Il est donc plus que bienvenu de faire le point sur ce que ce type de professionnel peut vous amener. Vous aurez ainsi une meilleure idée des prestations qu’il peut réaliser et du coût potentiel d’un aménagement de votre intérieur.

Étapes d'une mission d'architecte d'intérieur

Prix d'un architecte d'intérieur

Architecte d'intérieur : un métier à découvrir

Comprendre le métier de décorateur d'intérieur

Architecture : styles anciens et tendances d’aujourd’hui

Quelques repères pour reconnaître les styles architecturaux

Architecture antique, grecque et romaine

Amoureuse de la symétrie, l’architecture antique accorde une attention particulière aux proportions. On distingue trois ordres principaux : dorique (le plus simple), ionique (chapiteau des colonnes avec des volutes) et corinthien (ornements avec des feuilles d’acanthe). Elle inspire aujourd’hui encore l’architecture contemporaine.

Architecture romane

Au XIe et XIIe siècle environ, l’architecture romane continue de jouer sur les proportions équilibrées, mais se démarque par des formes stylisées. Elle tient son nom des arcs en plein cintre, issus de l’architecture romaine, qui la caractérisent.

Architecture gothique

Du XIIe au XVe siècle, l’architecture gothique ouvre la voie à des ouvertures plus larges et des proportions élancées. On la reconnaît à ses arcs brisés.

Architectures Renaissance, classique et néoclassique

Les architectures Renaissance, classique et néoclassique se succèdent du XVe jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Elles s’inspirent des ordres antiques et privilégient donc la régularité, l’équilibre et la symétrie.

Rénovation appartement Paris 18 - salon

Architectures baroque et rococo

Au XVIIe et XVIIIe siècle, les architectures baroque et rococo font aussi référence à l’Antiquité, mais elles se distinguent par leurs courbes, leurs emboîtements ou encore leurs décors foisonnants.

Architecture Art nouveau

Fin XIXe et début XXe, l’architecture Art nouveau s’inspire du végétal. Cela transparaît dans les formes souples, ondulantes et élancées de ce style. Les vitraux colorés et fleuris sont aussi souvent la marque des maisons appartenant à ce courant.

Architecture Art déco

Entre 1910 et 1930, c’est le grand retour de la géométrie et de la sobriété avec le style architectural Art déco.

Architecture moderne

Le style moderne (1920-1960) reste dans les formes géométriques et épurées. Cependant, les surfaces vitrées se développent. Les bâtiments à toitures plates se multiplient.

Paris, ville de tous les styles

Apprenez à reconnaître le style architectural des immeubles parisiens du XIXe siècle à nos jours :

Rénovation séjour tons clairs et bleus

Quels sont les différents types d'architecture en France ?

Un patrimoine varié

La France se caractérise par des villes où l’on retrouve des bâtiments de toutes les époques. Les styles se superposent et ont été mélangés au fil du temps.

Traditionnellement, les cœurs de cité sont marqués par les courants antérieurs à la révolution industrielle du XIXe siècle. Les villes les plus commerçantes, ou touristiques, ont par la suite fait l’objet d’un développement qui a donné naissance à de belles demeures bourgeoises ou à des immeubles de plus grandes tailles, tels que les fameux immeubles haussmanniens à Paris. Ce mouvement a parfois conduit à la destruction d’immeubles d’architecture plus ancienne. Il ne reste ainsi qu’assez peu de bâtiments de l’époque médiévale dans notre capitale.

Sachez que plus de deux tiers des constructions résidentielles ont été réalisées après 1949 en France. Jusqu’à la fin des années 80, l’architecture française s'est beaucoup concentrée sur l’aspect fonctionnel des bâtiments et le besoin de construire de nouveaux logements rapidement et en grande quantité. L’aspect esthétique était alors relégué au second plan. C’est la grande période des architectes urbanistes comme Le Corbusier.

Dans la seconde partie du XXe siècle, le confort des occupants des édifices devient progressivement une priorité. Les normes de construction deviennent plus strictes. Les règles d’urbanisme et les notions d’harmonie avec l’environnement se renforcent. Les zones pavillonnaires s’étendent et se diversifient.

Le XXIe siècle voit s’achever le règne des quartiers aux maisons identiques. La création de lotissements dans les espaces périurbains laissent un plus large éventail de possibilités dans le choix des matériaux, des couleurs ou des structures. Dans les villes, les logements collectifs monumentaux ne sont plus d’actualité, des immeubles de plus petites tailles voient le jour.

Des styles régionaux marqués

Toutes les régions françaises ont leurs spécificités architecturales. Historiquement, le style gothique était plus implanté au nord et le style roman au sud. En outre, dans certaines régions, la disponibilité des matériaux a conduit à une architecture très spécifique : construction en bois dans les régions montagneuses, maisons en briques rouges dans le Nord. Dans d’autres, l’activité économique a eu un rôle important. Pensez notamment aux volets colorés des régions côtières peints grâce aux restants de peinture initialement destinés à la coque des bateaux.

Architecture et environnement

Les enjeux environnementaux et une certaine envie de retour aux sources conduisent peu à peu les architectes et les ménages à désirer des maisons différentes. Maisons qui font appel au bois, à la pierre, à la paille ou même à la terre crue, les savoir-faire traditionnels inspirent de plus en plus les acteurs de l’architecture

Le grand retour des matériaux de construction traditionnels

Sur le site du Réseau des Maisons de l’Architecture, les projets d'architectures engagées se multiplient. L’emploi de matériaux biosourcés et la construction de logements bioclimatiques conduisent au développement de nouveaux styles d’architecture. Parfois inspirés de l’ancien, ils respirent pourtant la modernité. Peut-être y trouverez-vous de l'inspiration pour votre propre projet de construction ou de rénovation.

Inventer les bâtiments de demain