Architecte et architecture

Vous souhaitez rénover votre intérieuragrandir ou faire construire votre maison ? A moins que votre chantier ne se limite à un simple rafraîchissement de votre intérieur, un architecte peut être un allié de choix dans la réussite de votre projet.

Quels que soient les travaux à entreprendre, l'architecte vous aidera à en tirer le meilleur parti après s'être assuré de leur faisabilité. Il concevra avec vous un projet sur-mesure et vous accompagnera à chaque étape de sa réalisation, jusqu'à sa livraison.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le rôle de l'architecte, les avantages qu'il peut vous apporter, ou les cas où il est obligatoire, suivez le guide !

extension maison

Définition : qu'est-ce qu'un architecte ? quel est son rôle ?

Un architecte est un professionnel diplômé, dont les compétences sont reconnues par la loi, qui accompagne un maître d'ouvrage (le client) dans son projet de construction, de réhabilitation; d'agrandissement ou de rénovation complète d'un bâtiment (maison, immeuble, local commercial...). Lorsqu'un projet lui est confié, l'architecte va s'attacher à répondre aux demandes de son client, tout en s'assurant que l'intérêt collectif soit respecté.

En résumé, l'architecte intervient à tous les niveaux d'un projet architectural :

  • le choix du terrain et l'étude de faisabilité du projet
  • la conception (dessin des plans)
  • la sélection d’entreprises prestataires
  • les démarches administratives et techniques
  • (éventuellement, si son diplôme le lui permet) le suivi de chantier, en tant que maître d’œuvre.
architecture salle à manger et séjour - Rénovation appartement Paris 16

Quelles sont les missions d'un architecte ?

Prestation : permis de construire

Le conception du projet architectural dans une demande de permis de construire ou une déclaration préalable de travaux (DP) est l’une des missions principales d’un architecte. l’architecte continue son service en défendant votre intérêt auprès de la mairie jusqu’au dépôt du permis de construire. 

Cette mission consiste à visiter le terrain et à étudier la faisabilité technique, financière et réglementaire en faisant un état des lieux du projet. Celle-ci est faite en comparaison avec le besoin et le budget du client. Une vérification de tous les documents s’avère nécessaire, notamment du titre de propriété, plans, règlements d’urbanisme et de copropriété... L’architecte procédera ensuite à modéliser les relevés architecturaux en mentionnant les dimensions, les matériaux à utiliser et les techniques de construction. Après avoir réalisé les esquisses, l’architecte commence les plans avant-projet. 

Dans  certains contrats, l’architecte est amené à faire des études thermiques pour clôturer les travaux de conception architecturale. L’architecte peut faire appel à d’autres prestations extérieures auprès des bureaux d’études, géomètres, géotechniciens...  

Lorsque l’administration (la mairie) vous fait part d’un blocage de votre demande, votre architecte intervient immédiatement pour défendre votre projet. Les autres démarches concernant la rénovation de votre bien immobilier en copropriété auprès du syndic sont aussi prises en charge par votre architecte. Enfin, l’architecte constitue votre dossier de demande d’autorisation d’urbanisme et le dépose en mairie.

projets d'architecture

La maîtrise d’œuvre

L’architecte peut aussi  opérer en aval et assurer une mission plus complète qui comporte la demande de permis de construire. Ici, l’architecte est consulté pour faire le choix des artisans / entreprises du bâtiment en fonction des devis qu’ils proposent, des matériaux de construction, des équipements et assure le suivi financier et le suivi de l’exécution des travaux jusqu’à leur livraison. Durant le chantier, il est responsable de gérer tous les problèmes avec le voisinage. 

Il apporte conseil et expertise

Outre la maîtrise d’œuvre, il est aussi possible de faire appel à un architecte pour son conseil et son expertise avant l’achat immobilier. Il peut aussi vous conseiller avant la vente de votre bien, dans le cas d’un sinistre ou pour renseigner le maître d’ouvrage sur l'état des ouvrages existants. Enfin, il est recommandé de faire appel à l’expertise de l’architecte pour déceler toutes les malfaçons au moment de la visite de réception du chantier à l'achèvement des travaux.

Pour aller plus loin : Architectes spécialisés : qui fait quoi ?

Architecte : définition

Honoraires d'un architecte : quels sont les prix ?

Quel est le prix d'un architecte ? La réponse est que le montant des honoraires d'un architecte dépend essentiellement de 3 éléments : l'importance du projet à réaliser, le montant global des travaux et l'étendue des prestations. Voici les tarifs moyens pratiqués par un architecte :

Mission partielle

Entre 5 et 10 % du montant total HT des travaux

Etudes d'esquisse
Etudes d'avant-projet
Demande de déclaration préalable de travaux ou de permis de construire
Dossier de consultation des entreprises

Mission complète

Entre 10 et 15 % du montant total HT des travaux

Etudes d'esquisse
Etudes d'avant-projet
Demande de déclaration préalable de travaux ou de permis de construire
Dossier de consultation des entreprises
Direction de l'exécution des travaux
Assistance aux opérations de réception

Prestations au forfait

Certains architecte peuvent également proposer des prestations au forfait. Voici quelques exemples de prix moyens :

  • Demande de permis de construire : env. 50 € HT / m² (prix minimum : 1 500 € HT)
  • Etude et réalisation des plans : env. 65 € HT / m² (prix minimum : 1 000 € HT)
  • Appel d'offres : à partir de 3 000 € HT

Plus d'infos : Combien coûte un architecte ?

Besoin d'un architecte pour votre projet ?
Obtenez une estimation maintenant

Top 10 des meilleures réalisations de nos architectes sur Paris

Découvrir de près les détails d'une maison rénovée, la décoration créée pour un appartement refait à neuf ou une chambre à coucher aménagée avec goût est le meilleur moyen de s'inspirer. Ici vous trouverez sûrement le modèle de la maison, du bureau ou du restaurant de vos rêves ! C'est aussi une agréable manière d'appréhender le rôle éminent de l'architecte dans un projet de construction ou de rénovation. Voici une sélection de réalisations, choisie par nos équipes, qui vous plongera dans l'univers de l’architecture à Paris !

Les différences entre Architecte, Architecte d'intérieur, Décorateur d'intérieur…

Titre de l'architecte Signification Date de délivrance Formation Exercice de la maîtrise d'œuvre
Architecte DPLG Diplômé par l'État Jusqu'en 2007 (titre toujours valable) 7 ans d'études + mise à l'épreuve Oui
Architecte DE-HMONP Habilité à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre Depuis 2007 5 ans d'études + 1 an en alternance (séminaires + stage) ou 3 ans d'expérience en agence puis VAE Oui
Architecte d'intérieur Diplôme reconnu facultatif - Accessible avec un bac + 2 Oui ( assurance décennale obligatoire)
Décorateur d'intérieur Accessible sans diplôme obligatoire - Bac Pro, BTS, Licence professionnelle… Non
Titulaire d'un Diplôme d’État en architecture* Diplômé d’État Depuis 2007 5 ans d'études Non

Quelles études et quels diplômes pour devenir Architecte ?

Quel bac faut-il choisir ?

Nous pouvons vous assurer qu’il n’existe pas de voie magique pour accéder aux meilleures études afin de devenir architecte. Il est vrai que le choix du bac est une étape importante, mais différentes options se présentent à l’étudiant. La bonne nouvelle est que les écoles d’architecture ne font pas de discrimination entre les filières.

La majorité des élèves qui s’engagent dans des études menant au métier d’architecte sont titulaires d’un bac général, filière S. Outre les voies générales, des cursus comme un bac STI2D, STD2A, Bac pro Technicien du bâtiment ou encore un Bac pro Technicien d’études du bâtiment option B, vous permettront sans doute d'intégrer l’école d’architecture de vos rêves. Toutefois, si vous visez un double diplôme architecte-ingénieur, nous recommandons fortement d’opter pour un bac S, où les matières scientifiques demandent un investissement important pour avoir un bon bagage technique et intellectuel et aussi obtenir de bonnes notes.

Afin de devenir architecte habilité à exercer ses fonctions, vous devrez passer 5 années d’études post-bac au minimum, en obtenant un diplôme Bac+5.

Rénovation archi salon ambiance dorée

Architecte DPLG, DE, HMONP : comprendre les différents diplômes

Jusqu'en 2007, un étudiant en architecture devait effectuer 7 années d'études et une mise à l'épreuve pour prétendre au titre d'architecte DPLG (Diplômé Par Le Gouvernement). Ce diplôme lui permettait notamment de monter son propre cabinet.

Avec l'entrée en vigueur de la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), le DPLG a disparu au profit du DE (Diplôme d'Etat). Délivré au bout de 5 ans d'études, ce dernier, ne permet plus d'exercer le métier d'architecte en son nom propre. En effet, pour pouvoir monter sa propre structure, l'architecte DE doit désormais obtenir l'Habilitation à exercer la Maîtrise d'Œuvre en son Nom Propre (HMONP), au terme d'une formation en alternance d'environ un an.

Plus d'infos : Quelles sont les différences entre un architecte DPLG, DE, ou HMONP ?

Architecte DPLG, DE, ou HMONP ?

Pourquoi faire appel à un architecte ?

Qu’il soit obligatoire ou non pour votre projet, le recours à un architecte peut fortement contribuer à la réussite de celui-ci. En effet, l’architecte vous accompagnera à chaque étape de votre projet grâce à ses compétences techniques, sa sensibilité en matière d’esthétique, ainsi que sa maîtrise des aspects légaux. Faire appel à un architecte peut vous apporter de nombreux avantages :

  • Concevoir un projet personnalisé et vous permettre de le visualiser : passer par un architecte pour votre projet est la garantie d’obtenir un projet qui vous ressemble et sa représentation graphique (croquis et plans), en prenant en compte vos besoins, vos goûts, et votre budget.
  • S’assurer de la faisabilité de votre projet : l’architecte va s’assurer que votre projet est réalisable, en tenant compte des contraintes techniques, légales, et du budget fixé.
  • Vous aider dans les choix techniques et esthétiques : un architecte peut vous donner de précieux conseils, dans des domaines aussi variés que le style architectural de la maison, le choix des matériaux (et leur association), l’agencement des pièces, les équipements…
Pourquoi faire appel à un architecte ?
  • Vous faire gagner du temps : lorsqu’il est engagé en tant que maître d’œuvre, l’architecte coordonne l’ensemble des corps de métiers, s’assure du bon déroulement des travaux (et repère les éventuelles malfaçons), et veille au respect des délais fixés. De plus, l’architecte peut vous accompagner dans les démarches administratives liées au projet : permis de construire, déclaration préalable de travaux, permis de démolition...
  • Vous faire réaliser des économies : si le recours à un architecte engendre des frais supplémentaires, ceux-ci peuvent être rapidement amortis. En effet, l’architecte va chercher à concevoir un bâtiment respectueux de son environnement et économe en énergie, grâce à des matériaux et techniques de construction adaptés au milieu dans lequel il se situe. De même, il sera en mesure de négocier le tarif des prestataires et des matériaux utilisés.
Un projet de rénovation, d'agrandissement, ou de construction ?

hemea vous accompagne dans votre projet et vous met en relation avec des architectes et entrepreneurs de qualité.

Obtenez un devis maintenant

Recours à un architecte : dans quel cas est-il obligatoire ?

En France, le recours à un architecte est obligatoire :

Recours à un architecte
hint
Le saviez-vous ?

Si vous avez un mur porteur à ouvrir, l'architecte s'occupera de vérifier la faisabilité de votre projet et ses conséquences. Il devra être épaulé par un bureau d'études techniques (BET), qui déterminera la technique à appliquer pour l'ouverture du mur et le type de structure destiné à soutenir la partie démolie du mur.

Comment choisir son architecte ?

Maintenant que vous comprenez mieux l’intérêt de faire appel à un architecte, vous vous demandez sûrement quels critères prendre en compte pour bien le choisir. Voici quelques conseils pour bien choisir son architecte :

  • Le style de l’architecte : avant de faire votre choix, il est essentiel de jeter un oeil aux projets que l’architecte a réalisé précédemment. En consultant son portfolio, vous aurez un aperçu de son style d’architecture (contemporain, traditionnel…), des types de projets sur lesquels il a travaillé (maisons individuelles, immeubles, bâtiments publics...)... Ensuite, un entretien de vive voix vous permettra de comprendre l’état d’esprit et la façon de travailler de l’architecte. Vous saurez rapidement si vous êtes en phase avec lui.
  • Respect des budgets et délais : vérifiez auprès de lui si les projets qu’il a réalisé ont bien été exécutés dans le temps imparti et au tarif fixé au départ.
  • Un architecte proche de votre chantier : pour que ce dernier puisse se rendre facilement et régulièrement sur votre chantier, assurez-vous de choisir un architecte dont le cabinet se situe dans un périmètre raisonnable. Il sera alors plus à même de veiller au bon déroulement des travaux et au respect des délais fixés.
  • Un architecte inscrit à l’Ordre des Architectes et assuré : tout architecte a l’obligation de s’inscrire au Tableau de l’Ordre des Architecte, notamment pour pouvoir exercer sa profession en tant que maître d’œuvre, et doit pouvoir justifier de la souscription d’une assurance décennale et d’une assurance responsabilité civile professionnelle.
Comment choisir un architecte ?

Quelles différences entre un architecte, un maître d'ouvrage et maître d'œuvre ?

Si vous aspirez à un projet architectural réussi, il est essentiel de discerner clairement les rôles de l'architecte de ceux d'un maître d’œuvre.

La profession de maître d’œuvre (MOE) n’est pas soumise à une réglementation, contrairement à celle de l’architecte.

Le maître d’œuvre peut être un artisan, un cabinet d’architecte ou encore un bureau d’études, qui peut à la fois étudier, concevoir, piloter et coordonner les travaux sur un chantier. C’est la personne physique ou morale choisie par le maître d’ouvrage, dont la mission est de garantir le bon déroulement des travaux. Il épaule le maître d’ouvrage et répond à ses besoins et à ses attentes en respectant les délais et le budget alloué aux travaux. Le maître d’œuvre a l’obligation de couvrir sa responsabilité qui s'étend jusqu'à 10 ans après la livraison du chantier. Elle doit obligatoirement être couverte par une assurance dite décennale.

Quant à la maîtrise d'ouvrage, le maître d'ouvrage peut être un particulier ou un professionnel, et ne dispose pas forcément des compétences techniques requises pour la gestion des travaux. On peut le considérer donc comme le client qui commande les constructions en exprimant ses attentes liées à l’ouvrage. 

Il est à noter qu’un architecte peut avoir le rôle d’un maître d’œuvre dans certains cas, mais il ne s’agit pas d’une obligation. Concernant un projet de travaux avec une surface de plancher ou une emprise au sol dépassant 150 m² après travaux, il est imposé de recourir à un architecte pour un dépôt de permis de construire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.