Les 10 erreurs à éviter en création d’entreprise de BTP

Vous êtes salarié dans une entreprise de BTP depuis plusieurs années et vous avez envie de plus de liberté, ou bien vous venez d’être diplômé et vous rêvez de lancer votre propre activité ? C’est une excellente idée, d’autant plus que le secteur du BTP est en plein essor actuellement, avec de nombreuses opportunités de travail. Cependant, devenir son propre patron n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît et il existe de nombreux pièges. Comment monter son entreprise dans le bâtiment ? Nous vous dévoilons toutes les erreurs à éviter avant de vous lancer dans cette aventure entrepreneuriale !

Angle cuisine  escaliers - Rénovation d'un appartement de 65 m²
Angle cuisine  escaliers - Rénovation d'un appartement de 65 m²

Club Pro

Vous souhaitez profiter d’une gamme complète de services aux meilleurs tarifs ?

Je m'inscris

Club Pro

Vous souhaitez profiter d’une gamme complète de services aux meilleurs tarifs ?

Je m'inscris

Créer une entreprise de BTP : 10 pièges à éviter

La création d’une entreprise de BTP demande beaucoup de rigueur et d’organisation. Afin de vous faciliter le travail et maximiser vos chances de réussite, découvrez 10 pièges à éviter pour créer une entreprise de bâtiment rentable et pérenne.

1. Choisir votre statut juridique au hasard

Micro-entrepreneur, SARL, SA, EURL : il existe une multitude de statuts juridiques pour la création d’une entreprise et le choix n’est pas simple ! Pourtant, c’est une décision cruciale qui va déterminer la future santé financière de votre activité. Il ne faut donc jamais choisir son statut juridique dans la précipitation, ou en copiant simplement la forme choisie par un collègue ou un concurrent. En effet, il n’existe pas de statut juridique idéal. Tout dépend :

  • de la présence ou non d’associés ;
  • du capital social disponible ;
  • de l’ampleur de votre projet ;
  • de votre besoin ou non de protection de patrimoine ;
  • de vos perspectives d’évolution plus long terme ;

2. Négliger l’étude de marché

L’une des erreurs à éviter pour la création d’une entreprise de BTP, c’est bien de faire l’impasse sur une étude préalable du marché. Que vous souhaitiez reprendre une activité ou créer une structure de A à Z, il est crucial de connaître l’état de votre marché et ce qui se passe dans votre secteur. Pour cela, renseignez-vous auprès des autres entrepreneurs exerçant la même activité que vous.

N’hésitez pas également à analyser la concurrence dans votre zone géographique. Par exemple, si vous voulez lancer votre entreprise de peinture dans un secteur assez concurrentiel, vous devrez chercher une manière de proposer des services innovants pour vous démarquer et vous assurer un réseau de clientèle solide.

chantier fenetres

3. Penser que la motivation fait tout

Même si la vie d’auto-entrepreneur en fait rêver plus d’un, la réalité est loin d’être idyllique. En effet, travailler à son compte comme artisan du bâtiment est un véritable challenge et vous allez devoir surmonter des obstacles au quotidien. Pour créer une société, il faut s’investir corps et âme. La motivation ne fait donc pas tout : vous devez voir plus long terme et réfléchir à votre entreprise comme un véritable projet de vie pour ne pas baisser les bras aux premières difficultés.

4. Sous-estimer son réseau professionnel

Lorsque l’on cherche à ouvrir une entreprise de BTP, il ne faut pas oublier d’exploiter toutes les opportunités qui résident dans son réseau professionnel. En effet, il représente un levier formidable de croissance et de visibilité. Toutes ces relations font partie d’un écosystème de ressources sur lesquelles vous pouvez vous reposer pour développer votre entreprise et présenter vos nouvelles offres. Pour se faire connaître, surtout au début, rien ne vaut le bouche-à-oreille pour trouver ses premiers clients !

Découvrez le Club Pro : la plus grande communauté d'entrepreneurs de France !

5. Ne pas demander les aides financières auxquelles vous avez droit

Il existe de nombreuses aides de l’État, de Pôle emploi et de la CAF pour la création d’entreprise. Il serait dommage de passer à côté ! Certains financements peuvent également être attribués pour relancer une entreprise en difficulté. Renseignez-vous auprès du centre Pôle emploi près de chez vous, de votre région ou encore des organismes sociaux pour découvrir à quels aides et accompagnements vous êtes éligibles en tant qu’artisan BTP.

6. Ne pas profiter du soutien moral de votre entourage

Autre erreur à éviter en création d’entreprise de BTP, c’est de sous-estimer la valeur du soutien de votre entourage. Certes, lancer sa propre activité est un investissement personnel. Mais si vous gardez vos proches en dehors de cette aventure, vous allez finir par vous isoler complètement. Or, il est presque impossible d’avoir une activité rentable si votre santé mentale ne suit pas ou que vous n’avez pas d’équilibre vie pro/vie perso. Le soutien de vos amis ou de votre famille est essentiel en cas de baisse de moral.

Communauté d'artisans BTP Club Pro hemea

7. Survoler le prévisionnel financier

Construire un prévisionnel financier permet de déterminer avec précision tout ce dont vous avez besoin pour vendre votre service, mais pas seulement : il vous aide à définir les ressources nécessaires pour faire vivre votre entreprise de construction ou de rénovation. Beaucoup d’entrepreneurs négligent cette étape, et pourtant elle est cruciale dans la construction d’un projet. 

Seuil de rentabilité, plan de financement, résultat prévisionnel, plan de trésorerie : ces éléments vous indiquent si votre entreprise va devenir rentable et surtout au bout de combien de temps. En cas de besoin de financements ou d’investisseurs, c’est une donnée précieuse pour démontrer la viabilité et la fiabilité de votre projet. 

8. Faire l’impasse sur le business plan

Saviez-vous que le business plan représente le premier document demandé par les financeurs lors de l’étude d’un dossier de création d’entreprise ? Ce document permet de mettre par écrit le fonctionnement de votre activité : comment allez-vous faire des bénéfices et quels sont les moyens financiers, techniques et humains que vous allez utiliser ? Mettre à jour votre business plan permet de faire régulièrement le point sur votre activité pour vous fixer des objectifs toujours plus pertinents.

Club Pro

9. Ne jamais demander d’aide

Parmi les erreurs à éviter en création d’entreprise de BTP, on retrouve celle de ne jamais demander de l’aide. Mais même avec une volonté de fer, il y a forcément des problèmes qui vous atteindront plus que d’autres. Parler de ses inquiétudes aide à prendre du recul sur la situation, à se rassurer et à trouver une solution. Contrairement à ce que beaucoup d’entrepreneurs pensent, il est impossible de tout faire tout seul. Pour obtenir de l’aide sans même embaucher, vous pouvez tout à fait faire appel à la sous-traitance.

10. Penser que les clients vont venir tous seuls

Pour créer son entreprise dans le bâtiment, il faut trouver des clients et signer des chantiers. Pour cela, vous allez devoir démarcher activement dans votre zone géographique ou faire appel à un apporteur d’affaires. En effet, même avec un site Internet, quelques flyers distribués et des posts sur les réseaux sociaux, les clients ne vous contacteront pas tous seuls (du moins pas au début). En tant que chef d’entreprise, vous devrez passer 80 % de votre temps à démarcher ou à être en contact avec la clientèle.

Club Pro hemea : l'accompagnement sur-mesure des professionnels du bâtiment !

Comment réussir dans le BTP ?

Pour créer une entreprise de bâtiment pérenne et à succès, vous devez axer votre stratégie autour de 3 axes :

  • Anticiper : la préparation de vos chantiers est essentielle. Vous devez réfléchir à des solutions adaptées et anticiper au maximum chaque problème.
  • Organiser : la mise en œuvre des travaux exige une grande rigueur pour garantir le respect de vos obligations, tant en termes de qualité que de délais.
  • Ajuster : dans le BTP, il faut faire preuve d’une grande capacité d’adaptation pour s’adapter aux besoins des clients, aux imprévus et à l’évolution des chantiers et méthodes de construction.

Pour simplifier grandement la gestion administrative de votre activité, nous vous conseillons  d’utiliser un logiciel de création de factures et de devis. Au début, beaucoup d’entrepreneurs décident de gérer leur facturation eux-mêmes, avant de réaliser à quel point cette tâche est chronophage.

Un logiciel de facturation permet de gagner un temps considérable, mais pas seulement : vous êtes certain que toutes vos factures et tous vos devis contiennent toutes les mentions légales obligatoires. C’est essentiel pour vous protéger en cas de litige. De plus, des devis bien construits et bien rédigés sont des devis qui signent : rien de tel pour rassurer vos clients et leur prouver votre sérieux et votre professionnalisme !

logiciel devis factures notification push

Les erreurs à éviter dans la création d’entreprise BTP : ce qu’il faut retenir 

Les principales erreurs dans la création d’entreprise BTP relèvent donc souvent d’un manque de préparation et d’un peu trop de confiance en soi : même si vous êtes très bon dans votre métier, la gestion d’une entreprise exige de multiplier les casquettes. Relation clientèle, comptabilité, marketing, administratif, démarchage : ce sont autant de tâches que vous devrez assurer pour garantir la pérennité de votre activité et développer votre chiffre d’affaires. Pour vous lancer l’esprit serein, vous pouvez dès à présent contacter des apporteurs d’affaires comme hemea : nous vous trouvons directement des chantiers pour simplifier grandement votre quotidien et booster votre croissance. Et notre Club Pro vous permet de vous fournir en matériaux à des tarifs préférentiels !

Obligations légales pour un artisan BTP : en savoir plus