Le secteur du bâtiment est encore considéré comme très opaque aux yeux des particuliers. Cela est notamment du au manque de communication sur les pratiques courantes de ce milieu, qui finit par générer de la méfiance. Dans les faits, il n'est pas toujours aisé de savoir si les tarifs de son devis sont justifiés ni même de s'y retrouver lorsque les termes employés ne nous parlent pas. Nous sommes bien décidés à remettre de la transparence au cœur du secteur.

Découvrez les 5 choses à connaître pour calculer le montant de vos travaux :

1. Dévoiler ou ne pas dévoiler votre budget ?

Lorsqu’un concessionnaire vous demande votre budget avant de vous présenter ses voitures, que lui répondez-vous ? Au même titre qu’un concessionnaire, connaître votre budget nous permet de cibler votre demande et de vous faire gagner du temps.

Les prestations, matériaux et finitions qu’il vous proposera seront fonction de votre enveloppe budgétaire, car on ne le dit jamais assez, mais, tout comme pour l’achat d’une voiture, les travaux se déclinent en plusieurs gammes. Avec des différences de prix du simple au triple, et même bien plus parfois !

Devoiler son budget à l'entreprise de renovation ou de batiment

2. Comment choisir votre gamme de travaux ?

On ne le dit pas assez, mais une gamme de travaux résulte de la corrélation entre un budget et un niveau d'exigences :

  • Haut de gamme : beaucoup de passion, de temps et de savoir-faire pour réaliser vos exigences dans les moindres détails. Sans compter que le professionnel vous proposera les matériaux les plus premium.
  • Milieu de gamme : un juste compromis entre du fonctionnel et des finitions de qualité. Vos travaux sont bien finalisés mais le temps apporté aux détails est moins important et les fournitures sont relativement durables.
  • Entrée de gamme : des fournitures premiers prix, de l’efficacité et de la rapidité dans l’exécution de vos travaux. Un niveau de qualité généralement choisi pour de l’investissement locatif.
Envie de refaire votre intérieur ?

Confiez votre projet à des artisans assurés et vérifiés

Obtenez une estimation maintenant

3. Mais quel est donc le juste prix à payer ?

Notre estimateur travaux et notre base des tarifs du bâtiment permettent de briser l’opacité des grilles de tarifs de certains professionnels du BTP.
Malgré une amélioration continue de nos outils, les tarifs calculés ne peuvent correspondre à 100 % à ceux que l'entrepreneur vous indiquera après sa visite. Pourquoi ? Parce qu'aucun chantier n'est identique, "standard", et que seul un professionnel sera capable de se rendre compte de certains paramètres ou contraintes techniques.

4. Mais du coup, d'où provient le montant de mon devis ?

Voici une liste (non exhaustive) de ce qui peut être pris en compte au sein d'un devis :

  • la gamme de matériaux et de travaux
  • la réputation de l’entreprise, le niveau de qualité de son travail...
  • la zone géographique de votre chantier : grande ville, village... il est souvent plus cher de faire des travaux en région parisienne
  • l’accessibilité générale de votre logement : ascenseur / sans ascenseur... Monter une baignoire au 8e étage sans ascenseur revient beaucoup plus cher qu’au rez-de-chaussée. Encore plus s'il faut une grue spécifique pour une baie-vitrée en haut d’une maison.
  • maison ou appartement : chaque type d'habitation a ses problématiques
  • ancienneté de l’habitation et difficulté des finitions
  • réductions éventuelles du pro chez ses fournisseurs
  • logement occupé ou vide : s'il faut protéger les meubles et les déplacer, le temps nécessaire à ces tâches sera facturé
  • taille globale de votre chantier : un chantier important bénéficiera d’une économie d’échelle car les coûts fixes (par exemple de déplacement) seront lissés.
Explications concernant le montant d'un devis travaux

5. Pourquoi les travaux du cousin de votre voisine sont-ils moins chers ?

Nous avons tous un oncle sur Paris, Lyon ou ailleurs qui nous explique avoir payé moins cher ses travaux. Bien souvent, ce qui vaut pour son chantier ne vaudra probablement pas pour le vôtre : rappelez-vous, votre appartement et vos travaux sont uniques !

Voici un exemple concret avec des travaux de peinture :

Même lorsque les prix sont relativement cadrés (avec la même gamme de peinture), il faut prendre en considération les particularités des murs existants. En outre, peindre une pièce est proportionnellement moins rentable qu’un appartement de 100 m².

Sur la petite surface, le peintre doit attendre en moyenne 12 h avant de revenir poser la seconde couche. Repeindre un appartement de 100 m² occupera ses journées complètes (optimisation du calendrier de l’artisan).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une expérience optimale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.