Maison autonome en chauffage : durable et écologique

Vous êtes à la recherche de solutions pour créer un système de chauffage autonome pour une habitation isolée ? Vous souhaitez simplement gagner en indépendance et vous passer des réseaux urbains ?

séjour aménagé
séjour aménagé

Environnement & Travaux

Vous souhaitez rénover ou construire votre bien de façon responsable ?

Démarrer mon projet écologique

Environnement & Travaux

Vous souhaitez rénover ou construire votre bien de façon responsable ?

Démarrer mon projet écologique

Les équipements et les techniques du bâtiment évoluent pour répondre à vos besoins et vous permettent de réduire votre consommation énergétique tout en vous offrant la possibilité d’avoir une maison autonome.

Aujourd’hui, l’autosuffisance en chauffage est l’une des plus convoitées par les particuliers. En effet, les fluctuations du marché de l’énergie, les enjeux environnementaux, tout comme le défi de raccorder un site loin des réseaux, amènent bien des personnes à rechercher des alternatives aux dispositifs de chauffage communs.

Besoin de faire le point sur les options existantes ? Ce guide vous éclairera.

Rendre une maison autosuffisante en chauffage

Rendre une habitation existante autonome en chauffage est un projet qui peut se décliner en plusieurs étapes. Tout d’abord, il vous faut un logement bien isolé, afin de réduire vos besoins en chauffage, puis vous pourrez choisir des dispositifs de chauffage appropriés, selon votre budget et la localisation de votre résidence.

Réduire vos besoins énergétiques

Quelle que soit la solution de chauffage que vous choisirez, nous vous recommandons de procéder à l’isolation thermique de votre logement en priorité. Plus les besoins en chauffage seront réduits, plus vous pourrez vous passer des réseaux urbains.

L’isolation thermique : clé d’un projet réussi

Vous avez assurément entendu parler de rénovation thermique, ou encore des aides financières à la transition énergétique. Le site France Rénov’, lancé début 2022 par l’État, y est entièrement consacré. C’est sur celui-ci que vous trouverez toutes les informations à connaître sur MaPrimeRénov’, une aide qui vous intéressera si vous envisagez des travaux d’isolation.

Réaliser des travaux d’isolation thermique répond à un objectif : supprimer les ponts thermiques et conserver la chaleur dans l’habitat. Bien entendu, vous aurez également envie de préserver la qualité de l’air de votre intérieur, ces travaux doivent donc inclure une adaptation de votre système de ventilation en parallèle. Un logement bien isolé a besoin d’un dispositif de ventilation mécanique contrôlée (VMC) efficace.

Enfin, rappelons que pour les beaux jours, vous chercherez au contraire à vous mettre à l’abri de la chaleur du soleil. Pour le confort d’été, nous vous conseillons de préférer une isolation écologique à la traditionnelle laine de verre.

Cuisine ouverte sur séjour isolation

Optimiser les ouvertures

Comment réduire ses besoins en chauffage, sans passer par l’isolation ? Jouez sur les ouvertures !

Les habitants du Sud le savent, une immense verrière exposée au soleil, c’est l’assurance d'emmagasiner la chaleur chez soi. Selon la localisation de votre logement, vous pourriez donc chercher à profiter au maximum des rayons du soleil en agrandissant certaines ouvertures de votre maison. À l’inverse, vous aurez peut-être envie de ne pas conserver des fenêtres placées au nord et qui pourraient contribuer à l’humidité dans votre intérieur.

Vous pourriez même envisager d'installer un système domotique afin de contrôler l’ouverture et la fermeture des volets selon le niveau d’exposition au rayonnement solaire souhaité.

Rénovation maison, salon, cuisine et salle à manger
Pictogramme Ampoule
Le saviez-vous ?

Les parois vitrées sont responsables de 10 à 15 % des déperditions de chaleur. Remplacer du simple vitrage par du double ou du triple vitrage constitue donc un excellent moyen de mieux isoler son habitat.

Quel mode de chauffage autonome choisir ?

Différentes options existent pour chauffer l’intégralité de votre maison de manière autonome. Parmi elles, certaines reposent sur les énergies renouvelables (bois, énergie solaire, pompes à chaleur), mais d’autres font appel aux énergies fossiles (fioul, gaz). Ici, nous n’aborderons que les premières.

Chauffage au bois

Le chauffage au bois est presque incontournable dans une maison autonome en chauffage, surtout si vous habitez une région où les hivers sont rudes. En pratique, il peut servir de chauffage central ou d’appoint.

Type d’appareil de chauffage

Rendement sur énergie primaire

Prix de la chaudière (pose incluse)

Chaudière à bûches

de 65 à 90 %

Entre 10 000 € et 20 000 €

Chaudière à granulés ou pellets

de 75 à 105 %

Entre 8 000 € et 20 000 € (chargement manuel)
Entre 15 000 € et 25 000 € (chargement automatique)

Chaudière à plaquettes

de 75 à 105 %

Entre 3 000 € et 20 000 €

Pour un chauffage d’appoint, les principales options à votre disposition sont :

Type d’appareil

Prix indicatif moyen

Insert, foyer fermé, poêle à bûches

de 1 500 € à 6 000 € 

Poêle à granulés

de 2 000 € à 7 500 €

Poêle de masse

de 5 500 € à 17 500 €

Panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques constituent une solution de chauffage écologique d’intersaison. Pour des hivers froids, ils pourront faire office de complément de chauffage.

Leur rendement sur énergie primaire (90 à 110 %) est très intéressant, bien qu’il diffère selon le lieu d’implantation des panneaux, leur inclinaison et les caractéristiques des produits (hybride ou thermique, type de cellule, etc.).

Un système solaire combiné pourra couvrir entre 20 et 50 % de vos besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Un tel système coûte en moyenne entre 12 000 € et 15 000 € pour une maison standard. Évidemment, ce prix varie selon la quantité de panneaux solaires. 

Si vous souhaitez parvenir à l’autonomie avec l’énergie solaire, la surface de panneaux requise augmente, et peut-être devrez-vous envisager une installation au sol, plutôt que sur votre toiture.

Pompe à chaleur air-eau

Installer une pompe à chaleur (PAC) est un excellent moyen pour gagner en autonomie pour votre chauffage. Elles se classent en deux grandes catégories : aérothermiques et géothermiques. Ici, nous avons choisi de nous focaliser sur les pompes à chaleur aérothermiques air-eau, car ce sont les plus simples à mettre en place. De plus, elles sont estimées plus performantes que les pompes à chaleur air-air, qui ne vous donneront pas droit aux aides financières à la transition énergétique. Une pompe à chaleur constitue un investissement qui peut facilement dépasser les 10 000 €.

Pour des besoins en chauffage importants, nous vous conseillons les PAC air-eau haute température. Contrairement aux idées reçues, même les pompes à chaleur air-eau basse température peuvent continuer de fonctionner par températures très froides (jusqu’à -25 °C pour certains modèles), cependant leur rendement est considérablement réduit.

Pour l’hiver, la solution est dans le mix !

Parmi les solutions de chauffage autonome, seul le chauffage au bois peut réellement se suffire à lui-même, dans le but d’assurer une température constante au sein de votre habitat durant l’hiver. Bien entendu, il demande de l’entretien et des espaces de stockage pour le combustible. 

Une pompe à chaleur air-eau ou des panneaux solaires peuvent néanmoins parfaitement le seconder, en tant que chauffages d’appoint. La première sera idéale lorsque les températures ne diminuent pas en dessous d’un certain seuil (variable selon les modèles) et les seconds au cours des journées ensoleillées.

Jacuzzi salle de bain double vasque décoration contemporaine

La question de l'électricité

Quels types de chauffage fonctionnent sans électricité ?

Parmi les appareils de chauffage, il est envisageable de trouver des chaudières ou des poêles à bois qui n’ont pas besoin d’électricité pour fonctionner. Une installation avec un raccordement en thermosiphon offre la possibilité de s’affranchir d'une alimentation électrique. Des systèmes de branchements avec des panneaux solaires thermiques peuvent aussi permettre de se passer d’électricité.

Solutions hybrides pour couvrir vos besoins en chauffage et en électricité

Avoir une installation de chauffage qui ne nécessite pas d’électricité présente bien des avantages, mais les systèmes qui impliquent une pompe électrique ou un ballon tampon pourraient vous sembler plus faciles à mettre en œuvre. Dans cette optique, vous pourriez vous tourner vers des panneaux solaires hybrides pour chauffer votre maison et produire de l’électricité en même temps.

Un tel système fonctionnera évidemment beaucoup mieux durant les beaux jours, avoir quelques batteries de stockage pour traverser les périodes plus nuageuses sera alors une option intéressante

Comment construire une maison autonome en chauffage ?

Construire une maison autonome en chauffage passe par plusieurs étapes :

1
 

Conception bioclimatique de la maison.

2
 

Réduire les besoins en chauffage :

Grâce à un habitat parfaitement isolé : par principe, suite à l’entrée en application de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), les nouvelles normes de construction l'imposent.

3
 

Choisir un mode de chauffage :

Qui puisse s’affranchir des réseaux et faisant appel aux énergies renouvelables : chauffage au bois, système solaire combiné, ou encore pompe à chaleur.

Salle de bain - sèche serviette

Pour s’assurer que votre installation est tout à fait en état, n’hésitez pas à l'associer à un dispositif domotique. Bien que nécessitant de l’électricité, il pourra également vous permettre de mieux contrôler la température de chacune de vos pièces et de réguler le fonctionnement de vos équipements selon les températures extérieures.

Quel système de chauffage est le plus économique pour une maison neuve ?

Le chauffage au bois est l’un des chauffages les plus économiques. En outre, il a l’avantage d’appartenir à la catégorie des énergies renouvelables. Une installation solaire ou une pompe à chaleur peuvent aussi constituer des investissements judicieux. Cependant, ce sont des modes de chauffage plus appropriés aux régions sans hivers rigoureux et ces options deviennent rentables à plus long terme.