L'audit énergétique : étape clé d'une rénovation thermique réussie

Envie d’un logement confortable et sobre en énergie ou besoin de valoriser un bien immobilier ? Pensez à l’audit énergétique avant de vous lancer dans la planification des travaux.

En effet, celui-ci vous permettra de déterminer lesquels privilégier et dans quel ordre de priorité les réaliser. Il vous donnera également une notion du coût estimé des travaux tout en prenant en compte les spécificités du bâtiment concerné.

Rénovation Maison de 108 m² - Cachan - Séjour ambiance naturelle 3
Rénovation Maison de 108 m² - Cachan - Séjour ambiance naturelle 3

Qu'est-ce qu'un audit énergétique ?

Si vous connaissez certainement déjà le Diagnostic de performance énergétique (DPE), sachez que l’audit énergétique va bien au-delà d’une simple note. Celui-ci consiste à effectuer une analyse en profondeur de votre logement. Objectif : déterminer les travaux de rénovation thermique nécessaires pour améliorer son niveau de performance énergétique.

À son issue, vous disposerez d’une véritable vue d’ensemble des travaux à effectuer afin que votre bien passe à la classe énergétique supérieure.

L’audit énergétique comprend :

  • l’état des lieux général du logement (caractéristiques de l’environnement du bien, type de structure, matériaux présents, système de chauffage, équipements de production d’eau chaude sanitaire (ECS), dispositif de ventilation, de climatisation et d’éclairage) ;
  • une estimation de la performance énergétique basée sur les calculs du DPE ;
  • plusieurs scénarios de travaux de rénovation avec une évaluation des coûts et aides financières potentielles.

Quel intérêt de faire un audit énergétique ?

L’audit vous apporte de nombreux avantages :

1
 

Un maximum d'économies

Vous faites des économies en bénéficiant au maximum des aides à la rénovation énergétique. L’audit énergétique peut même être en partie financé par celles-ci.

2
 

Priorisation de travaux

Vous pouvez mieux cerner les travaux réellement efficaces pour améliorer la performance énergétique de votre bien.

3
 

Solutions sur-mesure

Vous obtenez des propositions de solutions techniques adaptées à votre logement et ses caractéristiques spécifiques.

4
 

Estimation de la rentabilité

Vous obtenez une estimation des économies potentielles sur vos futures factures d’énergie et du seuil de rentabilité de votre projet.

5
 

Valoriser votre bien

Vous aurez la possibilité de valoriser votre bien en cas de vente.

Chaufféo

Vous souhaitez refaire l'isolation de votre logement ?

Obtenez une estimation maintenant

Dans quels cas l'audit énergétique est-il obligatoire ?

Aides à la rénovation globale et MaPrimeRénov'

MaPRimeRénov'

Pour accéder à certaines aides à la rénovation, l’audit énergétique s’impose.

Il est par exemple obligatoire pour bénéficier des aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’ Rénovation globale ;
  • le bonus bâtiment basse consommation ;
  • le bonus sortie de passoire thermique ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité.

L’audit énergétique bientôt obligatoire pour les logements mal isolés

Progressivement, tous les logements aujourd’hui qualifiés de « passoires thermiques » devront faire l’objet d’un audit énergétique avant d’être vendus. L’obligation portera sur la remise du rapport d’audit en complément de la promesse de vente au candidat acquéreur.

Les travaux préconisés suite à l’audit énergétique ne seront, quant à eux, pas obligatoires. Il s’agit d’informer l’acheteur de l’état du bien et du coût des investissements nécessaires afin d’améliorer son isolation thermique

Quelle est la durée de validité d’un audit énergétique ?

Un audit énergétique comporte une durée de validité fixée à 5 ans.

Le saviez-vous ?

En France métropolitaine, l’audit énergétique est appelé à devenir obligatoire pour la vente de tout logement appartenant aux classes F et G à compter du 1er avril 2023. Dès le 1er janvier 2025, les logements appartenant à la classe E devraient être concernés également.

Comment se déroule un audit énergétique ?

Définition de vos besoins

Architectes hemea locaux

Tout audit énergétique commence par une prise de contact qui vise à mieux cerner votre projet. Quelle est l’utilisation actuelle du bien ? Est-ce une résidence secondaire occupée de manière saisonnière ou une habitation à l’année ? Combien y aura-t-il d’occupants ?

Avez-vous seulement envie de mieux isoler votre bien et de changer votre dispositif de chauffage pour réduire vos factures d’énergie ? Ou au contraire, envisagez-vous des transformations plus importantes ?

L’isolation des combles ou d’une annexe entraînera des préconisations bien différentes selon qu’ils seront aménagés ou non par exemple. De plus, vous pourriez souhaiter percer de nouvelles ouvertures et peut-être envisagez vous des travaux d’isolation phonique également.

L’auditeur devra prendre tous ces éléments en compte pour effectuer le bilan énergétique du logement et vous conseiller pour le plan d’action et la mise en œuvre des travaux.

Évaluation de la performance énergétique du bien

DPE Performance énergétique

La visite sur place et l’état des lieux ont pour but d’établir les forces et les faiblesses du bâtiment. L’auditeur profitera de la visite du bien pour prendre des mesures afin de réaliser une modélisation du bâtiment.

Voici les principaux éléments qui devront ainsi être analysés :

  • Quelle configuration ? Orientation du logement vis-à-vis du soleil, nombre d’ouvertures, structure avec des décrochements propices aux ponts thermiques, etc.
  • Quel environnement ? Le milieu est-il humide ou exposé au vent par exemple.
  • Estimation de la consommation d’énergie des occupants.
  • Équipements de chauffage, systèmes de ventilation ou de climatisation.
  • Isolants déjà en place, épaisseurs des murs et matériaux utilisés.

Les relevés de consommation d’énergie réels sont pris en compte et comparés aux prévisions dans le cas où ils sont disponibles. 

Préconisations de travaux de rénovation thermique

L’audit énergétique conduira à différents scénarios de travaux à réaliser en plusieurs ou une seule étape pour améliorer les performances thermiques du bien.

Selon la classe énergétique de départ, les travaux préconisés doivent au moins permettre d’atteindre la classe C pour les logements de catégorie F et G avant travaux et la classe B pour les logements de catégorie E ou D.

Rapport d'audit énergétique

Le rapport d’audit énergétique qui vous sera fourni à l’issue de la visite des lieux et des différentes modélisations devra comporter pour chaque scénario :

  • une estimation des économies d’énergie pour les cinq usages (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires) ;
  • une évaluation des émissions de gaz à effet de serre après travaux ;
  • une estimation des économies potentielles sur vos factures énergétiques (eau, gaz, électricité) ;
  • le coût prévisionnel des travaux ;
  • le montant des aides financières mobilisables (nationales et locales) ;
  • le temps de retour sur investissement en années en fonction du reste à charge et des économies estimées.

Qui peut réaliser l'audit énergétique ?

Un audit énergétique doit systématiquement être réalisé par un professionnel qualifié et le type de personne habilité à effectuer l’audit sera fonction du bien concerné.

Immeubles d’habitation 

immeubles

Pour les immeubles d’habitation comportant plusieurs logements, il vous faudra faire appel à :

  • un bureau d'études « Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) » (qualification OPQIBI 1905) ;
  • une société d'architecture ou à un architecte inscrit à l'ordre et ayant suivi une formation d’audit énergétique d’au moins 4 jours ;

Maisons individuelles

maison individuelle

Pour une maison individuelle, il est obligatoire de recourir à l’un des organismes ou professionnels suivants :

  • un bureau d'études et entreprises qualifiées « Audit énergétique en maison individuelle » (qualification OPQIBI 1911) ;
  • une entreprise certifiée « Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) offre globale » ;
  • un diagnostiqueur immobilier certifié (attestation délivrée par un organisme de certification accrédité, obligatoirement jointe à l’audit).

Immeubles d’habitation 

Pour les immeubles d’habitation comportant plusieurs logements, il vous faudra faire appel à :

  • un bureau d'études « Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) » (qualification OPQIBI 1905) ;
  • une société d'architecture ou à un architecte inscrit à l'ordre et ayant suivi une formation d’audit énergétique d’au moins 4 jours ;
Démarches à effectuer pour surélever un immeuble ou un appartement

Trouvez un professionnel pour votre audit énergétique

Découvrez notre sélection de professionnels vérifiés

Quel est le prix d'un audit énergétique ?

En pratique, le coût d’un audit énergétique varie selon la taille du bien évalué. Pour une maison individuelle de taille standard, les prix varient entre 800 € et 1200 € en moyenne.

Les aides au financement de l'audit énergétique

Selon votre catégorie de revenus et la localisation du bâtiment, vous pourrez accéder à des aides pour le financement de votre audit énergétique.

Avec MaPrimeRénov’, le montant des aides peut aller jusqu’à 500 € sous conditions de ressources.

Si vous souhaitez savoir quelles aides locales sont disponibles dans votre secteur géographique, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) qui a conçu un outil les regroupant.

Audit énergétique

Quel est le prix d'un audit énergétique ?

Audit énergétique

En pratique, le coût d’un audit énergétique varie selon la taille du bien évalué. Pour une maison individuelle de taille standard, les prix varient entre 800 € et 1200 € en moyenne.

Les aides au financement de l'audit énergétique

Selon votre catégorie de revenus et la localisation du bâtiment, vous pourrez accéder à des aides pour le financement de votre audit énergétique.

Avec MaPrimeRénov’, le montant des aides peut aller jusqu’à 500 € sous conditions de ressources.

Si vous souhaitez savoir quelles aides locales sont disponibles dans votre secteur géographique, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) qui a conçu un outil les regroupant.