Quel est le prix d’une surélévation et comment le calculer ?

Vous manquez de place chez vous et vous songez à surélever votre maison ? Une surélévation consiste à gagner de l’espace en ajoutant un ou plusieurs étages à une construction, soit une nouvelle surface habitable. Si votre terrain ne permet pas de construire une extension sur l’arrière ou le côté de la maison, c’est une solution optimale.

surélévation maison prix
surélévation maison prix

Le prix d'une surélévation sans aménagement se situe entre 1 800€ et 3 500 € le m² et entre 2600 et 4300 avec aménagement. C’est un chantier assez lourd et onéreux, mais qui offre de nombreuses possibilités d’aménagement modernes. Nous allons vous expliquer tous les facteurs de prix d’une surélévation pour vous aider à prévoir votre budget avec précision et mener à bien votre projet d’agrandir votre maison !

surélévation maison bois

Pourquoi surélever sa maison ?

La surélévation de maison est parfois l’unique solution d'agrandissement d’un logement en ville. Le prix d’une surélévation est conséquent, mais ces travaux coûtent bien moins cher que la construction d'une maison neuve plus spacieuse ou l'achat d'un bien ancien de caractère. Surélever sa maison offre de nombreux avantages :

  • Il n’est pas nécessaire de déménager : vous n’avez pas à subir un éloignement des écoles ou une perte de certaines commodités, et vous n’augmentez pas vos taxes foncières.
  • Originalité et personnalisation : la surélévation permet de créer des espaces atypiques et confortables. Optez pour des surfaces vitrées afin d’obtenir une vue imprenable sur la ville ou des monuments. 
  • Augmentation de la valeur du bien immobilier : la valeur vénale de votre bien augmente. Ces travaux sont aussi une opportunité d’améliorer l'isolation thermique et acoustique du bâtiment. Vous pouvez aussi installer des panneaux photovoltaïques ou autres systèmes de production d'énergie renouvelable. 
  • Des aides sont accessibles : il existe des aides pour financer une partie du prix de la surélévation.
  • Opportunité de rénovation : surélever son habitation signifie rénover sa toiture avec des techniques innovantes. Vous n’avez même pas besoin de quitter votre logement durant le chantier !

Surélévation ou extension ?

L’extension au sol consiste à ajouter des mètres carrés dans la continuité du rez-de-chaussée. Elle permet de repenser les volumes, de créer des ouvertures et de fluidifier la circulation dans la maison, mais aussi d’ajouter un espace extérieur comme une terrasse. Il suffit d’amputer une partie de son terrain pour procéder à cet agrandissement.

L’extension horizontale est souvent privilégiée par les propriétaires puisqu’elle induit moins de contraintes techniques et un chantier moins difficile. Cependant, l’extension n’est pas toujours possible en raison du sol du terrain et de sa nature (faible dénivelé ou forte pente). Dans ce cas, la surélévation (ou extension verticale) est la seule solution viable pour augmenter la surface d’habitation. En zone urbaine spécialement, construire une annexe est souvent impossible.

À chaque projet convient donc une solution précise : n’hésitez pas à vous tourner vers un expert pour étudier les caractéristiques de votre bien immobilier et trancher entre l’ajout d’une pièce, l’ajout d’un bâtiment, l’aménagement de combles sans ajout de hauteur, l’aménagement de sous-sol ou encore la surélévation ! 

Extension sur pilotis

Les différents types de travaux de surélévation

Le prix d’une surélévation dépend également du type de travaux réalisés. Rehausser une toiture ou des murs exigent de grandes compétences et il ne s’agit pas toujours d’augmenter la surface du logement par un nombre de m² important. Dans le respect des prescriptions de votre commune, vous pouvez décider de l’ampleur des travaux :

  • Agrandissement total : c’est le projet le plus séduisant avec une surélévation de toute la surface des combles. Cela permet de créer un étage supplémentaire à part entière. La surface au sol créée est la plus grande, mais le prix de la surélévation l’est aussi en conséquence.
  • Surélévation partielle : il est également possible de ne surélever qu’une partie de la surface des combles. C’est un projet plus abordable et vous pouvez jouer avec les espaces non surélevés pour créer une terrasse ou avoir une vue sur le toit.

Ajout sur toiture plate : avec un renfort de la toiture plate, vous pouvez créer une structure supplémentaire (comme un studio). Il s’agit presque d’une maison sur une maison, ce projet nécessite donc une excellente planification et une exécution minutieuse.

Quel est le prix d'un étage en surélévation ?

Le prix de la surélévation dépend de plusieurs facteurs : la nature des travaux, les matériaux utilisés, les techniques employées par les artisans du bâtiment, etc. Voici un ordre d’idée du coût d’une surélévation (ces tarifs sont exprimés en euros TTC (Toutes Taxes Comprises)) : 

Travaux de modification de pente

Prix sans aménagement

Surélévation de maison

Prix sans aménagement

Surélévation de maison

Prix avec aménagement

  • Prix minimum au m² : 1000 €

  • Prix moyen au m² : 1200 €

  • Prix maximum au m² : 1500 €

  • Prix minimum au m² : 1800 €

  • Prix moyen au m² : 2500 €

  • Prix maximum au m² : 3500 €

  • Prix minimum au m² : 2600 €

  • Prix moyen au m² : 3300 €

  • Prix maximum au m² : 4300 €

À titre de comparaison, le prix d'une extension en parpaing se situe entre 1 500 € et 2 200 € TTC par mètre carré ajouté en moyenne. Si une modification de pente est obligatoire, ce montant sera plus important.

Quel est le prix d’une surélévation de toiture ?

Surélever un toit coûte en moyenne 1 300 € du mètre carré. Le coût total peut varier de 1 700 € à plus de 2 500 € puisque tout dépend de la surface, de l’architecture de la maison et de son emplacement. Le prix d’une surélévation de toiture peut varier au total de 30 000 € à 80 000 € dans le cas d’une maison avec une surface de 30 m² à plus de 60 m². C’est à ne pas négliger dans votre budget rénovation.

maison bois surélévation

Comment calculer le prix d’une surélévation ?

Dans le domaine de la construction, de nombreux éléments jouent toujours dans l’élaboration du coût final des travaux. Le prix d’une surélévation sera forcément impacté par : 

  • la difficulté du chantier ; 
  • les matériaux choisis ;
  • la zone géographique ;
  • les tarifs pratiqués par l'artisan ou l'entreprise ;
  • le type d’extension (brute ou totale).

Il faut savoir qu’une surélévation de maison peut être réalisée en partie (« prête à finir ») ou être livrée clé en main. Les aménagements coûtent plus cher, surtout pour la création d’une salle de bain ou d’un dressing. Dans tous les cas, les tarifs sont mentionnés sur le devis de l’artisan. Il mentionnera la différenciation au niveau du prix des matériaux et du coût de la main-d'œuvre.

N’oubliez pas que les entreprises de BTP sont libres de fixer leurs prix selon les tarifs applicables dans la région, l’équipement nécessaire et les techniques utilisées. Par exemple, si le module monté est de dimension standard, son coût ne sera pas le même qu’une surélévation impliquant une certaine personnalisation pour rendre l'extension unique.

Que comprend un devis pour une surélévation de maison ?

Le devis avec le prix de la surélévation devra au moins comprendre :

  • le coût des murs ;
  • le prix de la toiture ;
  • le prix des menuiseries ;
  • le tarif de l’isolation des parois et de la couverture ; 
  • le second œuvre nécessitant une certaine expertise technique comme l’électricité, le chauffage, la ventilation, le doublage des murs et les cloisons ou encore l’escalier.
Pictogramme Ampoule

Le saviez-vous ?

Surélever une maison touche à l’intégrité structurelle d’un bâtiment existant. Il est donc fortement recommandé de solliciter un cabinet d’architecture ou un bureau d’études qualifié pour réaliser les études nécessaires.

Prix d'une surélévation de maison : les études techniques

Comme nous l’avons précisé, le prix d’une surélévation de maison ne doit pas seulement tenir compte du montant des travaux, mais aussi du coût des études techniques nécessaires.

Architecte

L’architecte s’occupera en outre des formalités administratives, commandera les études techniques nécessaires et saura vous expliquer leurs résultats. Vous pourrez ainsi effectuer les bons choix techniques. Le recours à un architecte est obligatoire si votre surélévation porte la surface habitable du logement à plus de 150 m². Les honoraires d’un architecte varient de 22 000 € à 28 000 € pour une surface ajoutée de 60 m². C’est donc un poste de dépense à ne pas négliger pour estimer le prix d’une surélévation !

Thermicien

Le thermicien calcule l’efficacité de l’enveloppe thermique de la surélévation. Cette étude thermique est obligatoire pour les surfaces de plus de 50 m². Il faut également respecter les normes thermiques et calculer le BBio (Besoin Bioclimatique) de la nouvelle construction. Le BBio doit être inférieur au BBioMAX défini par la norme thermique en vigueur. Cette étude peut représenter entre 6 000 € et 8 000 € dans le calcul du prix de la surélévation.

Normes surélévation immeuble

Ingénieur béton

Dans le cas où vous auriez une maison en parpaings et que vous effectuez une surélévation sur le même mode de construction, vous devez faire appel à un ingénieur béton. Il calculera les nouvelles contraintes et établira un cahier des charges pour renforcer la maçonnerie existante. Le tarif d’un ingénieur béton varie entre 3 500 € à 4 500 €.

Géotechnicien

Tout dépend du poids ajouté sur votre maison, il faut parfois s’assurer que les fondations du bâtiment existant sont en mesure de supporter la surélévation. Le géotechnicien va alors déterminer la solidité des fondations et du sol. Il réalise une étude détaillée et rédige un rapport avec des recommandations afin d’adapter les fondations. Une étude de ce type coûte environ 1 500 € à 2 500 €.

Combien coûtera votre surélévation ?

Bénéficiez des avantages de hemea : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement personnalisé, pénalités de retard, contrôles de chantier...

Obtenez un devis en ligne

Quelle autorisation pour une surélévation ?

Construire une surélévation exige différentes autorisations avant de débuter les travaux. Il est nécessaire de faire une déclaration préalable auprès de la mairie : en effet, votre projet modifie l’esthétique des façades. Si la surface de la surélévation ne dépasse pas 20 m², cette simple déclaration suffit. Pour une surface supplémentaire de 20 m², il faut cependant obtenir un permis de construire (cette surface limite augmente à 40 m² si votre maison est située dans une zone urbaine réglementée par un PLU). 

Il est obligatoire d’engager un architecte lorsque la surface totale du logement dépasse 170 m² après la réalisation du chantier de surélévation. Il faut également remplir le formulaire de demande de permis de construire auprès de la mairie, puis déposer 4 exemplaires de votre dossier. 

Enfin, si votre logement est situé sur un site classé, il est obligatoire d’envoyer un exemplaire de votre dossier aux Architectes des Bâtiments de France. Une autorisation d’EDF est également nécessaire si votre maison est localisée près d’une source électrique commune.

Coût d'une surélévation

Quelles aides pour financer ses travaux ?

La bonne nouvelle, c’est que le prix de la surélévation peut être en partie financé par des aides. Que vous désiriez installer des appareils à énergie renouvelable ou simplement améliorer l’isolation de votre logement pour plus de confort, l’agrandissement de votre habitation peut être éligible à des aides au financement. Elles sont destinées aux particuliers qui réalisent des travaux essentiels à leur bien-être (besoins thermiques) et au respect de l'environnement.

Les aides possibles sont les suivantes :

  • Les primes des fournisseurs d’énergie : avec plusieurs grandes enseignes, ils délèguent des primes pour obtenir des certificats d'énergie rendus obligatoires par l'État. 
  • Les aides de l'Anah (Agence Nationale d'Amélioration de l'Habitat) : elles favorisent les ménages à faibles revenus. 
  • Les primes des collectivités locales et territoriales : elles délivrent des primes et subventions, la plupart du temps sous condition de ressources. 
  • Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) : il s'élève à 30 % du montant des travaux si votre agrandissement apporte un plus à votre logement en matière d'économies d'énergie.
  • L'Éco-ptz : il permet de financer jusqu'à 30 000 € sans remboursement d'intérêts.
  • La TVA à 5,5 % : pour tous travaux relatifs à la transition énergétique, contactez un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour bénéficier de la totalité des aides disponibles, y compris de la TVA à taux réduit de 5,5 %. 

Si vous vous posez des questions sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour prendre en charge une partie ou la totalité du prix de la surélévation, renseignez-vous auprès de l'Adil (Agence Départementale pour l'Information sur le logement) ou prenez rendez-vous avec le Point Rénovation Info Service de votre département ! 

Ce qu'en disent nos clients :

Vous souhaitez réaliser une surélévation de votre maison ?
Obtenez un prix maintenant

Prix d’une surélévation : ce qu’il faut retenir

Le prix d’une surélévation se situe donc entre 2 000€ et 2 600 € le m². Tout dépend de l’ampleur des travaux, de la surface ajoutée, des matériaux utilisés, de la difficulté du chantier et de l’artisan choisi. Il ne faut aussi pas oublier d’ajouter le coût des études techniques à votre budget, qui peuvent représenter un poste de dépense important selon la législation à respecter concernant la construction de votre surélévation. Pour être certain de faire le meilleur choix et vous aider à optimiser votre budget, hemea vous accompagne depuis les plans de votre surélévation jusqu’à l’aménagement de votre extension. Contactez-nous pour discuter de votre projet et bénéficier de notre expertise !