hemea Architecture & Rénovation

Isolation des combles et de la toiture : prix au m² et guide complet

Dans le cadre d’une démarche éco-responsable et économique, l'isolation des combles et du toit se présente comme une solution incontournable. Elle joue un rôle essentiel dans la préservation de l'énergie au sein de votre logement. Un fait surprenant mais vrai : dans une maison qui n'a pas bénéficié d’une isolation optimale, jusqu’à 30% de la chaleur peut simplement s'évader !

En choisissant d'investir dans des un projet d'isolation performant pour votre toiture et vos combles, qu'ils soient aménagés ou non exploités, vous ouvrez la porte à une multitude d'avantages. Ce geste stratégique peut entraîner des économies d'énergie considérables, réduisant ainsi vos factures de chauffage. De plus, le confort thermique et acoustique de votre maison s'en trouve significativement amélioré, impactant positivement votre qualité de vie au quotidien.

Je cherche

Un entrepreneur

Je cherche

Un architecte

Je veux

Une estimation

Isolation combles et toiture
Isolation combles et toiture

Architecture & Rénovation

hemea vous accompagne de A à Z dans vos projets

Démarrer mon projet

Architecture & Rénovation

hemea vous accompagne de A à Z dans vos projets

Démarrer mon projet

Pourquoi isoler sa toiture et ses combles ?

Isolation toiture paris

Un toit ou des combles mal isolés, voire pas isolés du tout, entraînent une perte d’énergie pour votre maison, et pour vous une perte d’argent, en plus d’un manque de confort, été comme hiver.

Les combles sont une zone de déperdition de chaleur importante due à un phénomène simple et bien connu : l’air chaud, réchauffé par votre système de chauffage, remonte naturellement vers vos plafonds et votre toit, puisqu’il est plus léger que l’air froid. De la même manière, en cas de fortes chaleurs, une toiture mal isolée laissera passer la chaleur sous les combles. S'ils sont habités, gare au coup de chaud !

Outre les économies d'énergie réalisées, une bonne isolation procure de nombreux avantages :

Garder de la chaleur pendant l’hiver

Les parois des combles sont en contact immédiat avec l’extérieur, elles sont donc soumises aux différentes variations de température extérieure. L’isolation permet donc de favoriser l’homogénéité de la température intérieure, ce qui conduira à une économie d’énergie. Une bonne isolation rend les combles agréables à vivre et élimine la condensation sur les parois quand il fait froid, ce qui évite la détérioration de la décoration intérieure.

Conserver la fraîcheur durant l’été

Les combles sont souvent exposés à la chaleur durant l'été. Une bonne isolation permettra à la fraîcheur de durer plus longtemps en évitant l’entrée d’air chaud. Deux actions peuvent également favoriser le maintien de la fraîcheur :

  • La fermeture et l’occultation (à l’aide de stores extérieures) des fenêtres pendant la journée résulte en un gain de 1 à 3,5°C
  • La création d’une circulation d’air pour l’aération du comble donne un gain de 1 à 4,5°C.
Conserver la fraîcheur grâce aux combles isolés

Isoler des nuisances sonores extérieures

Il est également possible de se protéger des bruits extérieurs en isolant vos combles, notamment avec de la laine minérale. En fonction du type de la charpente et de l’épaisseur de l’isolant, l'isolant permettra d'éliminer ou de réduire différents niveaux de bruits.

Plus d'infos : consulter notre guide sur l'isolation phonique

Comment préparer ses travaux d'isolation ?

Se lancer dans l’isolation de combles sur une structure peu saine est risqué, et peut entraîner une détérioration des propriétés isolantes de votre nouvelle installation, au risque de devoir recommencer quelques semaines ou mois après avoir fini votre isolation. Il est donc important de bien vérifier la charpente de votre construction avant d’entamer votre projet. Par exemple, une charpente humide va être le signe d’une étanchéité défaillante sur votre toiture, qu’il faudra impérativement traiter en amont de ces interventions d'isolation.

De la même manière, assurez-vous que vos charpentes ne sont pas attaquées par des nuisibles comme les xylophages : si vous y trouvez des traces de sciure ou des dépôts de bois, votre charpente est peut-être infestée, et doit alors être traitée en amont. Pensez à faire appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic de vos charpentes avant de démarrer vos travaux d’isolation.

Vous souhaitez isoler vos combles et votre toiture ?
Obtenez une estimation maintenant

Isoler ses combles : par l'intérieur ou par l'extérieur ?

Isolation_combles_dune_belle_maison_moderne

Isolation des combles par l'intérieur

Dans le cas d'une isolation de combles réalisée à l'intérieur, la couche d’isolant viendra se poser sous la charpente de votre toiture. Ces panneaux d’isolant vont recouvrir toute la surface entre le toit et les éventuelles cloisons. Pour ce type d'isolation, il est courant d'avoir recours à la laine de verre.

Lorsque l’isolation se fait en deux couches, une première couche vient se poser entre les chevrons et une deuxième couche se trouve accolée à la première entre les pannes (tout en respectant le vide entre les deux couches, nécessaire à l’aération). L’épaisseur de ce type d’isolation est d'environ 20 à 25 cm.

Si vous optez pour une isolation en une seule couche, celle-ci est mise en œuvre sur le chevronnage.

Une sous face de finition en bois, une plaque de plâtre ou d’un autre matériau devra être ajoutée afin de recouvrir la couche d’isolant. Quelle que soit l’épaisseur ou le nombre de couches, la résistance thermique doit atteindre les 6 m².K/W au minimum.

Isolation toiture par l'extérieur

Isolation des combles par l'extérieur

L’isolation par l’extérieur nécessite de plus gros moyens que l’isolation intérieure et est donc plus coûteuse que cette dernière (environ trois fois le prix). Cette option présente plusieurs avantages : la hauteur sous plafond est conservée, les ponts thermiques sont réduits, et la charpente reste apparente, permettant un rendu esthétique.

Quelle que soit l’épaisseur ou le nombre de couches, la résistance thermique doit atteindre les 7 m².K/W au minimum. Il existe différentes mises en œuvre de ce type d’isolation :

  • La technique du sarking : elle consiste en une pose de plusieurs panneaux directement posés sur le chevronnage (le platelage (servant de base), le pare-vapeur, l’isolant, l’écran de sous toiture, le contre lattage, les liteaux et enfin la couverture du toit). Cette méthode est spécifique aux toitures en pente.
  • La technique des caissons chevronnés : il s’agit d’un caisson qui regroupe toutes les composantes de l’isolant, et dont les mesures peuvent atteindre les 2,5 m de largeur et 7 m de long. Cette méthode n’est pas conforme aux charpentes en fermettes industrielles.
  • La technique en sandwich : il s’agit de l’assemblage de plusieurs caissons chevronnés. Parfaitement emboîtés, ils permettent une réduction optimale des ponts thermiques.

Combles aménageables ou combles perdus : à chacun son isolation !

Lorsque vous souhaitez isoler vos combles, qu’ils soient aménagés ou perdus, la principale question à se poser est le compromis que vous êtes prêt à faire entre la qualité des isolants et le maintien des surfaces habitables. Pour réaliser une bonne isolation thermique par l’intérieur sans rogner sur l’espace habitable, il faut alors choisir un matériau isolant de faible lambda, c’est-à-dire de faible conductivité de la chaleur, mais au coefficient de résistance (R) élevé.

Isolation de combles perdus

Isolation de combles perdus

Les combles perdus, souvent inhabitables en raison d'une faible hauteur sous plafond et/ou un encombrement par la charpente, nécessitent une isolation adéquate pour améliorer le confort thermique et acoustique de votre maison. Pour les isoler, on privilégie généralement la méthode du soufflage de flocons d’isolants en laine de verre. Cette technique se distingue par sa rapidité d'application et son efficacité remarquable en matière de conservation de la chaleur, contribuant ainsi significativement au confort intérieur du logement.

En plus de la laine de verre, d'autres matériaux comme les panneaux ou rouleaux de laine de verre, ainsi que les panneaux de polystyrène ou de polyuréthane, peuvent être utilisés pour l'isolation des combles perdus. Ces isolants peuvent être disposés sur ou sous le plancher, ou encore entre les solives, offrant une flexibilité en fonction de vos besoins spécifiques. Le choix de l'isolant joue un rôle crucial dans l'amélioration du confort de vie, en assurant une température intérieure stable et un environnement plus silencieux, tout en réduisant votre consommation énergétique.

Combles aménageables isolés

Isolation de combles aménageables

Les combles où l’espace sous le toit ne présente aucun encombrement, avec une hauteur moyenne de 1,80 m sous la charpente et une inclinaison du toit supérieure à 30 %, sont dits "aménageables" afin qu’ils soient confortablement habitables. Leur isolation respecte les mêmes principes que pour des combles perdus, mais demande en plus de prévoir la pose d’un pare-vapeur ou d’un frein-vapeur. Un pare-vapeur est un film plastique disposé sur l’isolant, qui va limiter la transmission de vapeur d’eau, et donc laisser respirer la charpente et l’isolant. La pose se termine par la finition de votre choix : plaque de plâtre, bois, crépis…  Un frein-vapeur repose sur le même système, mais laissera passer la condensation de l’intérieur des combles vers l’extérieur, quand le pare-vapeur est totalement étanche à la vapeur d’eau.

Estimez le prix de votre isolation de combles et obtenez rapidement un devis

Bénéficiez des avantages de hemea : entreprises assurées et vérifiées, accompagnement personnalisé, pénalités de retard, paiements sécurisés...

Obtenez un devis en ligne

Isolation d'un toit-terrasse : un cas particulier

L’isolation d’un toit-terrasse, essentielle pour le confort thermique de votre logement, est systématiquement est forcément réalisée par l’extérieur. Elle doit être prévue pour une parfaite étanchéité, et permettre de faciliter l’écoulement de l’eau, pour limiter les infiltrations. Pour atteindre un niveau de confort optimal, il est nécessaire de poser un isolant (généralement sous la forme de panneaux de polystyrène ou de panneaux de laine de roche densifié) et de le recouvrir d'un revêtement bitumeux.

Pour ce type de travaux, il est primordial de faire appel à un couvreur professionnel, qui va effectuer un diagnostic précis de votre isolation et de votre toiture, pour vous proposer les aménagements d’isolation thermique les plus adaptés à votre logement.

Prix d'une isolation des combles au m²

Le coût à prévoir pour une isolation des combles et de la toiture est compris entre 20 et 200 € / m² TTC. Attendez-vous à ce que le prix sur le devis pour ce type de travaux d'isolation dépende de plusieurs critères :

  • la nature des combles à isoler : perdus ou aménagés (et l'inclinaison du toit)
  • la situation géographique de votre logement
  • le matériau isolant utilisé et son épaisseur
  • l'accessibilité des combles
  • la configuration de la pièce
  • la méthode de pose de l'isolation choisie : par l'intérieur ou par l'extérieur.

Prix moyen d'une isolation des combles (matériaux et pose inclus)

Zone à isoler

Type de pose de l'isolation

Prix de l'isolation des combles au m²

Prix de l'isolation pour 100 m²

Sol du grenier / combles perdus

sur le sol

20 à 50 € / m²

2 000 à 5 000 €

Inclinée

par l'intérieur

20 à 80 € / m²

2 000 à 8 000 €

Inclinée

par l'extérieur

80 à 200 € / m²

8 000 à 20 000 €

Plate

par l'intérieur

20 à 80 € / m²

2 000 à 8 000 €

Plate

par l'extérieur

80 à 120 € / m²

8 000 à 12 000 €

Si le budget d'une isolation des combles peut paraître élevé au premier abord, sachez que ces travaux seront rentabilisés en 5-6 ans, car vous réaliserez jusqu'à 30 % d'économies sur votre facture de chauffage. De plus, en 2023, vous pourrez prétendre, sous certaines conditions, à diverses aides de l'État pour alléger vos dépenses. Parmi elles, la Prime Énergie (CEE) varie de 12 € à 30 € par m², pouvant atteindre un montant maximal de 4 000 €, selon les fournisseurs​​. Vous pourriez également bénéficier de MaPrimeRénov', des aides financières destinées aux propriétaires occupants, qui couvrent plusieurs types d'isolation, y compris celle des combles​​. D'autres soutiens comme MaPrimeRénov’ Sérénité, la TVA à taux réduit, le chèque énergie, les aides locales, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), et le prêt Avance Rénovation sont également disponibles pour vous aider dans vos projets d'isolation​​. Ainsi, en profitant de ces aides, l'amélioration de l'isolation de votre maison devient une démarche à la fois économique et écologique, tout en étant financièrement accessible

Pour en savoir plus sur les aides disponibles pour l'isolation des combles et de la toiture :

Prix isolation combles

Quel matériau utiliser pour isoler vos combles ?

Les fabricants offrent une grande panoplie d’isolants, chacun d’eux offrant ses propres caractéristiques d’adaptation aux différents types de toitures. L’isolant le plus utilisé pour isoler les combles et la toiture n’est autre que la laine de verre, avec une conductivité thermique de 0.03 W/m.K à 0.04 W/m.K, elle est présente dans 75 % des foyers français (meilleur rapport qualité-prix).
Voici les autres types d’isolants, tout aussi efficaces, d’origine minérale, végétale ou animale :

  • La laine de bois
  • La laine de roche
  • Le chanvre
  • Le polystyrène expansé
  • L’ouate de cellulose
  • Le polyuréthane
  • Le textile recyclé
  • La laine de mouton.

Plus d'infos sur les isolants et leur prix au m² dans notre guide dédié à l'isolation thermique.

Quelle performance viser pour votre isolation des combles ?

La performance d’un isolant dépend de 3 paramètres :

  • La conductivité
  • L’épaisseur
  • La résistance thermique.

Il est également important de se focaliser sur le traitement des ponts thermiques et de l’étanchéité à l’air. En pratique, une bonne isolation répond à des exigences précises de résistance thermique (R) :

  • R = 4.0 m².K/W pour les combles aménagés
  • R = 4.5 m².K/W pour les combles perdus.
    Il est à noter que plus R est élevée, plus le matériau est isolant.
Performances thermiques d'une isolation de combles

Cependant, pour être éligible au crédit d’impôt, les critères sont bien plus exigeants :

  • La résistance thermique des plafonds de combles, des rampants de toiture et des planchers de combles perdus doit être supérieure ou égale à 7 m².K/W
  • La résistance thermique des combles aménagés et des rampants de toitures doit être supérieure ou égale à 6 m².K/W
  • La résistance thermique d'une toiture-terrasse doit être au moins égale à 4.5 m².K/W.

A noter que pour une construction neuve, la résistance R de l'isolation doit être au minimum de 8 m².K/W (RT 2012).

Envie de faire isoler vos combles ou votre toit ?
Obtenez un devis maintenant

Quelle épaisseur pour l'isolation d'une toiture et des combles ?

L'épaisseur d'isolant nécessaire pour isoler vos combles dépend de la résistance thermique que vous souhaitez atteindre. Voici un tableau comparant l'épaisseur de laine de verre et celle de la laine de roche soufflée, en fonction de la résistance thermique (R) visée :

Résistance thermique visée

Épaisseur isolation laine de verre

Épaisseur isolation laine de roche soufflée

R = 10

46 cm

-

R = 9

43,5 cm

40,5 cm

R = 8

37 cm

36 cm

R = 7

32 cm

31,5 cm

R = 6

27,5 cm

27 cm

R = 4.5

20,5 cm

20,5 cm

R = 4

18,5 cm

18 cm

Isolez vos combles pour valoriser votre maison

Une bonne isolation vous permettra de classer votre maison au plus proche du A sur l’échelle de la consommation énergétique qui va de A à F, grâce à l’économie énergétique apportée.

Intêret

Explications

Economies d'énergie

Jusqu'à 4 fois moins de variations de température dans la maison

Economies budget

Jusqu'à 95 % d'économies réalisables sur les dépenses liées au chauffage

Confort acoustique

Un bon isolant thermique n’est pas forcément un bon isolant acoustique, mais autant en choisir un qui isole aussi bien thermiquement que phoniquement

Optimisation fiscale

L’investissement dans l’aménagement de vos combles peut être réduit grâce au crédit d’impôt qui vous fera bénéficier d’un avantage fiscal de 30 %, sans aucune condition de ressources

4 règles à suivre pour une bonne isolation du toit et des combles

Choix d'un isolant performant

Choisissez des isolants performants

Il est important de choisir votre isolant en fonction de ses critères de performance. Par exemple, pour une construction neuve, l’isolant choisi doit respecter les critères de performance de la Règlementation thermique, ou RT2012. Dans le cadre d’une rénovation, il n’existe aucune obligation légale sur la performance de l’isolant posé, mais il est toujours intéressant de choisir un isolant entrant dans les critères fixés par le crédit d’impôt.

Matériaux de qualité pour une isolation de toiture

Privilégiez des matériaux de qualité

Autant pour le choix des matériaux que pour la mise en œuvre, mieux vaut miser sur la qualité. C’est pour vous le moyen de vous assurer de la longévité de votre isolation thermique. Faire appel à un professionnel est alors la garantie d’une isolation efficace dans le temps. Un isolant mal posé ou de mauvaise qualité est un investissement risqué sur le long terme, avec des économies d’énergie qui ne seront pas à la hauteur de vos espérances.

Isoler les combles avant de changer de chauffage

Isolez vos combles avant de penser à changer votre chauffage

Refaire l’isolation de ses combles et de sa toiture est un investissement qui n’est pas négligeable. Cependant, investir dans un nouveau système de chauffage ne peut pas s’envisager sans une isolation thermique performante. En effet, avec une isolation thermique performante, vos besoins en chauffage vont forcément changer. Pensez donc à faire un diagnostic de l’isolation thermique de vos combles avant d’envisager de renouveler votre système de chauffage.

Isoler toiture et combles avec ventilation

Pensez au système de ventilation de vos combles

Une bonne isolation thermique est, comme nous l’avons vu, primordiale. Mais il est aussi très important de ventiler vos combles, pour éviter l’effet de surchauffe lors des fortes chaleurs. Profitez de ces travaux d'isolation pour y faire installer un système de ventilation de type VMC. Ce système vous permettra de rafraîchir vos combles en été, ce qui bénéficiera à l'ensemble de votre maison. L’occasion de faire des économies de climatisation !

hemea

hemea accompagne les projets de la conception aux finitions, en toute sérénité.

01 82 28 56 00

contact@hemea.com

  • Qui sommes-nous
  • Nous rejoindre
  • Contact
  • Presse
  • Gérer mes données personnelles
  • CGU - Mentions légales
  • Plan du site
  • Référencement / déréférencement

Excellent | +600 avis


hemea - Novare Construction SAS, en application de l'article L.523-1 du Code monétaire et financier, dispose d'un mandat d'exercice de services et sécurisation de paiement pour le compte de Lemonway, accrédité auprès de ACPR - Banque de France