Toutes les possibilités de décoration intérieure pour les locataires

Vous êtes locataire et souhaitez décorer votre intérieur ? Vous êtes au bon endroit !

Lorsque l'on n'est pas propriétaire de son logement, il n’est pas toujours évident de savoir les modifications que l’on peut faire ou non dans sa résidence. Nous vous proposons donc de vous éclairer sur ce point.

Renovation appartement
Renovation appartement

Vous verrez que contrairement aux idées reçues, les possibilités sont assez vastes. En outre, même si vous souhaitez faire un minimum de travaux ou que vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, rassurez-vous ! Une décoration réussie peut tout à fait être obtenue avec des astuces faciles à mettre en œuvre. La sélection que nous vous présentons ici saura certainement vous inspirer.

Vos droits et devoirs de locataires : les points clés

Petits aménagements autorisés, grands travaux sous conditions

Vous le savez certainement déjà, mais il reste utile de le rappeler : un locataire ne doit pas modifier la structure du logement qu’il occupe

Concrètement, cela signifie qu'un accord écrit et préalable du propriétaire est nécessaire pour effectuer de gros travaux. Par exemple, vous ne pourrez pas abattre des cloisons, changer le carrelage ou casser une cheminée sans son autorisation. La loi du 6 juillet 1989 est très claire sur ce point. 

En cas de différend sur des transformations à la fin du contrat de bail, votre propriétaire peut exiger une remise en état des lieux à vos frais ou tout bonnement profiter d’éventuelles améliorations, qui auraient dû être à sa charge, sans vous rembourser. 

Cependant, cela ne vous empêche absolument pas de réaliser de simples aménagements, car vous avez le droit d’agencer librement l’espace. Ainsi, vous pouvez tout à fait repeindre les murs, faire des trous dans les cloisons pour accrocher des cadres ou des étagères ou encore poser une nouvelle moquette en évitant d’abîmer le revêtement d’origine.

Peinture : quels droits pour le locataire ?

Souvent, les locataires se demandent s’ils ont l’autorisation de repeindre les murs. La réponse à cette question est définitivement oui.

Plusieurs cas de figure peuvent alors se présenter à vous :

1
 

Les peintures initiales sont en bon état :

Toutes les dépenses sont à votre charge et vous devez faire attention à la nuance que vous sélectionnerez. En effet, si en théorie, vous avez le droit de mettre n’importe quelle teinte, en pratique, les tons neutres sont à privilégier. Un propriétaire pourrait essayer d’obtenir une remise en état à vos frais ou ne pas vous restituer une partie de votre caution s’il juge que la couleur choisie constitue une difficulté à relouer par la suite. Mieux vaut donc éviter ce type de litige en recueillant son accord en amont si vous souhaitez appliquer du violet ou du rouge sur les murs.

2
 

Les peintures initiales sont en mauvais état :

Un partage des coûts avec le bailleur est possible. En général, s’il accepte, il vous offrira de déduire le montant des travaux de peinture du loyer et aura très certainement son mot à dire pour la sélection du coloris.

chambre enfant peinture bicolore jaune blanc

En définitive, il est toujours conseillé d’avertir le propriétaire avant de repeindre les cloisons, car il peut vous proposer de contribuer aux dépenses. Dans ce cas, un accord de participation écrit est évidemment nécessaire.

Vous souhaitez refaire la peinture de votre logement ?
Faites établir un devis pour vos futurs travaux

Réparations locatives et état des lieux

De plus, avant d’aborder la question de la décoration de votre intérieur, rappelons tout d’abord vos devoirs en tant que locataire. Il vous faudra les prendre en compte dans le choix de votre aménagement. 

En effet, vous êtes dans l’obligation de maintenir les lieux en état et d’effectuer certaines réparations locatives. Il est donc préférable d’éviter une décoration qui aurait trop d'impact sur les surfaces.

Voici un tour des principaux éléments à la charge du locataire :

  • Extérieurs : entretien du jardin, des allées ou de la piscine, enlèvement des mousses ou encore dégorgement des conduits de descentes d'eaux pluviales (trop-plein d’évacuation du balcon par exemple). 
  • Ouvertures : graissage des gonds et charnières, remplacement des clés, réparation des vitres et maintenance des systèmes de fermeture (volets, stores).
  • Intérieur : préservation des cloisons et du revêtement de sol, assurer le bon fonctionnement de la plomberie, du dispositif électrique et des équipements mentionnés dans le contrat de location.

Si vous avez bien entretenu le logement pendant la durée de votre occupation, l’état des lieux de sortie se révélera une simple formalité. Vous n’aurez qu’à nettoyer un peu les murs et reboucher les trous après votre déménagement.

Faites le tour de chaque pièce et, en comparant avec l’état des lieux d’entrée, vous pourrez facilement repérer les petites réparations à effectuer. Bien entendu, vous ne serez pas pénalisé si les revêtements présentent des signes d’usure normale. Ce sont plutôt les impacts et les traces inhabituels qui doivent retenir votre attention.

Comment décorer un appartement en location ?

Il existe de nombreuses façons de décorer son appartement lorsqu’on est locataire. Tous les simples aménagements sont autorisés et quantité d’astuces sont envisageables pour agencer l’ensemble, sans percer les murs ou modifier la structure. Pensez à l’harmonie des couleurs, aux meubles modulables et adhésifs en tous genres. Nous vous invitons à découvrir dix solutions pour un effet optimal.

10 idées pour vous inspirer

1. Revêtement de sol : le tour des possibilités

En ce qui concerne le revêtement de sol, vous pourriez être étonné des solutions qui s’offrent à vous. Vous pensiez que vous aviez simplement le droit de mettre des tapis pour cacher un parquet usé ou du carrelage disgracieux ? Détrompez-vous. Parmi les revêtements préconisés, on trouve la moquette, les dalles PVC clipsables et le lino. Les sols en vinyle existent en de multiples variétés qui peuvent imiter le carrelage ou le parquet. Son coût se situe entre 10 et 50 euros du mètre carré et il peut se décoller facilement avant votre départ.

rénovation maison salon

2. Faites confiance aux adhésifs pour vos murs

Les adhésifs seront vos meilleurs alliés si vous souhaitez décorer un logement en location sans rien percer. 

Faisons le tour des lieux avec vous.

Vous manquez de place pour suspendre vos affaires dans l’entrée ? Les patères adhésives sont là pour y remédier ! Vous allez dans la pièce principale et vos murs sont désespérément vides ? Quelques accroches de tableaux autocollantes pourraient vous aider. Vous pourriez même mettre du papier peint repositionnable. Si le cœur vous en dit, les stickers muraux seront parfaits. Il en existe une infinité et pour tous les goûts. 

Enfin, dans votre salle de bain et votre cuisine, crédences adhésives et crochets autocollants pourraient bien vous faciliter la vie aussi.

papier peint panoramique chambre parentale

3. Modifiez la configuration des lieux sans toucher à la structure

L’agencement de votre appartement ne convient peut-être pas tout à fait à vos besoins. Vous souhaitez aménager un coin travail ou créer une limite plus nette entre la cuisine et votre chambre dans un studio ? Tous types de cloisons amovibles existent à cet effet : cloison de séparation en bois, en acier ou encore verrière d’intérieur mobile. Vous pourriez aussi installer des rideaux ou un paravent. De plus, un meuble peut également permettre de diviser l’espace, comme une étagère ouverte modulable ou une bibliothèque escalier.

De grandes plantes vertes auront un effet similaire s’il s’agit de créer un coin intime aisément.

Appartement rénové dans un esprit moderne avec cuisine américaine et verrière

4. Multipliez les lampes

Si l’éclairage actuel de votre appartement vous apparaît insatisfaisant, sachez que vous pouvez remplacer les luminaires en place. De préférence, pour écarter tout litige, conservez-les pour les réinstaller au moment du départ. Une suspension design dans un salon ou une chambre aura un impact fort sur l’ambiance générale. Parfois, changer les ampoules suffira à embellir les lieux si elles sont plus puissantes ou que leur couleur fluctue. 

Pour des éclairages additionnels, ajoutez des lampes sur pied, de chevet ou de bureau plutôt que des appliques murales, cela évitera de percer les cloisons. 

Enfin, jouez sur la luminosité pour créer des espaces intimes grâce aux lampes de sel de l'Himalaya, aux guirlandes lumineuses et aux veilleuses.

guirlande lumineuse

5. Idées pratiques pour habiller vos fenêtres

Les fenêtres constituent d’excellents cadres pour améliorer la décoration intérieure. Vous pourriez, par exemple, exploiter les bords de fenêtres pour exposer des bibelots ou installer des plantes. En fonction de l’atmosphère que vous recherchez, choisissez de simples voilages ou des rideaux occultants pour votre confort nocturne. S’il n’y a pas de fixations pour une barre à rideaux, une tringle à rideaux extensible peut se poser à même la fenêtre, ou alors vous pourriez opter pour des supports sans perçage pour en mettre une. 

Quant aux fenêtres elles-mêmes, pensez aux films adhésifs ou électrostatiques. Certains ont avant tout un rôle décoratif avec des motifs variés (floraux ou effet vitrail), d’autres sont surtout occultants en cas de vis-à-vis (film dépoli blanc).

fenêtres rideaux

6. Décorer ses murs avec style quand on est locataire

Votre appartement dispose-t-il de murs blancs immaculés qui viennent juste d’être repeints ? Il serait dommage de les recouvrir de papier peint tout de suite. Pour les habiller sans faire de trous, posez vos cadres au sol ou sur les meubles, un tableau en liège peut parfaitement suffire à épingler vos photos s’il le faut.

Si vous souhaitez mettre des posters sur les murs, pensez aux masking tapes pour les fixer. 

Autre astuce déco à envisager : l’interrupteur décoré. Il est généralement facile à installer et sera une touche originale pour votre décoration.

Enfin, pour éviter de devoir perçer à de multiples reprises, de plus grands cadres ou une immense tenture sur un pan de mur peuvent servir de support à une décoration chatoyante.

cadre décoration

7. Verdissez les lieux

Rien de mieux pour égayer votre intérieur que la verdure ! Herbes aromatiques dans la cuisine, plantes suspendues sur un support bois ou métal, cactus et plantes dépolluantes qui absorbent les ondes, tout est conseillé. Même ceux qui n’ont pas la main verte trouveront celles qui leur conviennent et demandent un minimum d’entretien. 

Parmi les options possibles, considérez aussi les fleurs séchées qui sont assurément des éléments naturels peu exigeants, cela semble évident.

Cuisine maison de 200 m² à Nanterre

8. Du mobilier sans fixation au mur

Dans une location, nous vous conseillons de privilégier les meubles modulables, petits et légers, sans fixation au mur. Ils pourront ainsi être réutilisés dans un futur logement et cela ne signifie pas qu’ils ne seront pas résistants. Des pièces design haut de gamme correspondent parfaitement à ces critères.

Parmi les différentes options, vous retrouverez les banquettes, les étagères échelle, les bibliothèques, les fauteuils, toutes sortes de tables, les penderies portables en tissu ou plastique, etc. Vous connaissez sans doute déjà les cubes modulables qui ne cessent de gagner en popularité.

Pour votre entrée, privilégiez un portemanteau plutôt que des patères et pour votre cuisine, une desserte mobile pourra vous servir de rangement sans installer de nouveaux placards muraux.  

penderie

9. Ajoutez de subtiles notes de couleur

Parfois la décoration repose sur de simples détails, tels que de subtiles touches de couleurs ici et là. Pour en apporter facilement dans votre logement, changez les poignées de vos meubles ou repeignez-les, optez pour des boîtes de rangement pratiques et bariolées, mettez de jolis coussins sur votre canapé, recouvrez une portion de mur de papier peint ou faites le choix d’un linge de lit original. De petits objets décoratifs, comme des vases ou des figurines, contribueront de même à donner du style à un intérieur trop sobre.

Rénovation d'un appartement Alfortville - Cuisine ouverte salle à manger et salon

10. Appartement meublé : appropriez-vous l’existant !

Avoir un appartement meublé a un côté commode, mais cela représente aussi un défi pour le décorer.

Fort heureusement, la plupart des idées précédentes fonctionnent également dans cette situation.

Voici cependant quelques astuces pour une plus grande personnalisation :

  • mettez des autocollants ou des aimants sur l’électroménager pour l’embellir ;
  • recouvrez le canapé d’un plaid ou changez sa housse ;
  • scotchez des affiches sur les meubles (à l’aide de washi tape, par exemple) ;
  • remplacez le rideau de douche.